Généralisation du tiers-payant : Le gouvernement renonce à faciliter l’accès aux soins de la population

Publié le 10 juillet 2017 en accès
Commentaire(s) :

Dans un entretien au Quotidien du médecin, la ministre de la Santé a déclaré que son objectif « serait d’éviter l’obligation de tiers payant généralisé. ». L’opposition résiduelle au tiers-payant est purement idéologique et assise sur des principes d’un autre âge. En effet, en permettant la non-avance des frais, le tiers-payant est indispensable pour éviter les renoncements aux soins pour raisons financières.

Agnès Buzyn dit vouloir éviter la surcharge administrative pour les professionnels de santé. Cet objectif est partagé par l’Assurance maladie et les complémentaires santé qui travaillent depuis deux ans au déploiement d’un dispositif simple, intuitif et sécurisé pour tous les acteurs. Cette solution est d’ores et déjà accessible aux 130 000 professionnels de santé, dont de nombreux médecins libéraux, qui pratiquent aujourd’hui le tiers-payant.

Le tiers-payant sur la part complémentaire est déjà facultatif. Supprimer l’obligation sur la part obligatoire, c’est retarder encore la possibilité pour les assurés sociaux de bénéficier de ce droit, et ainsi renoncer à améliorer concrètement et rapidement l’accès aux soins.

Les Mutuelles de France appellent la ministre de la Santé à respecter le calendrier de déploiement du tiers-payant pour permettre à la France de rejoindre, enfin, les 25 pays européens qui ont supprimé toute avance de frais.


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :