Forte croissance de la collecte d’épargne et du nombre de sociétaires, maintien de l’activité Crédit : une année 2009 satisfaisante pour la Nef

Publié le 23 juin 2010 en accès
Commentaire(s) :

Coopérative de finance solidaire, la Nef se situe dans le mouvement des banques éthiques et
alternatives en Europe. Unique établissement financier engagé depuis plus de 20 ans dans la
gestion responsable et transparente de l’épargne citoyenne en France, elle a pour vocation de
financer des projets novateurs et responsables favorisant un développement social et
économique durable, et ce grâce à l’argent que lui confient quelque 25 000 sociétaires épargnants.

L’année 2009 a été une bonne année pour la Nef, tant en matière d’épargne que de
crédit, dans un contexte très marqué par les conséquences économiques de la crise
financière. Les bons résultats d’exploitation ainsi qu’une gestion attentive ont permis d’amortir
les difficultés de remboursement rencontrées par certains emprunteurs. 2009 a ainsi montré que
l’économie au service de la personne, relayée par une finance éthique, est en capacité de bien
résister à des aléas aussi forts que ceux rencontrés en 2009 et renforce encore, si cela était
nécessaire, la pertinence de la création de la Banque Ethique Européenne.

UNE TRES BELLE ANNEE POUR LA COLLECTE D’EPARGNE

Comme le souligne Jacky Blanc, président du Directoire de la Nef « c’est dans un contexte froissé
que de plus en plus de personnes qui recherchent une alternative pour gérer leur argent
découvrent la Nef, entraînant en 2009 une activité de collecte soutenue ».

Premier élément de satisfaction, l’augmentation du nombre de sociétaires de la coopérative
qui étaient exactement 24 469 au 31 décembre 2009, soit 3 002 de plus qu’en 2008 à la
même date (+ 14 %).

Deuxième indicateur : la collecte d’épargne a connu en 2009 une augmentation de
21,5 % des encours. La progression s’est répartie de façon homogène entre le capital
(+ 22 %), les dépôts à terme (+ 21 %), les livrets et les comptes-chèques (des formules gérées
par le Crédit Coopératif, qui ont progressé respectivement de 22,1 % et 21 %). Petit dernier des
placements de la Nef, le plan d’épargne s’est démarqué avec une progression de 44 % des
encours.

Au 31 décembre 2009, le total des ressources disponibles de la Nef s’élevait ainsi à 228
millions d’Euros (contre 183 millions d’Euros au 31 décembre 2008).

Créée en 1988 et agréée depuis cette date par la Banque de France, la Société financière
de la Nef exerce une double activité de collecte d’épargne et d’octroi de crédit.
Coopérative de finance solidaire, la Nef se situe dans le mouvement des banques éthiques
et alternatives en Europe. Elle a pour vocation de financer des initiatives novatrices et
responsables favorisant un développement social et économique local et durable, et ce
grâce à l’argent que lui confient 25 000 sociétaires-épargnants.

21,3 M€ DE PRETS DEBLOQUES ET UN FORT SOUTIEN A LA CREATION D’ENTREPRISES

Grâce à l’argent que lui confient les sociétaires et les épargnants, la Nef finance des projets [1]
dans les secteurs culturel, social et environnemental.

En 2009, l’activité Crédit a été comparable à celle de 2008. Sur 383 prêts accordés, 270
ont été débloqués pour un montant total de 21,3 M€ (contre 282 et un montant de 22 M€
en 2008). Le montant moyen des prêts reste donc stable à 78 700 €. Au 31 décembre 2009, le
total des encours de prêts s’élevait à près de 72 M€, en augmentation de 18,2% par rapport à
2008.

Le soutien à la création d’entreprises a été renforcé avec 118 dossiers de prêts et un
montant total de 9 M€, soit 44 % du total des prêts débloqués. Le montant total des prêts en
faveur de l’investissement a été le plus important en valeur, à 10,1 M€.

Les prêts aux particuliers ont progressé, quant à eux, de 61 % pour dépasser la barre des
10 % de l’ensemble des déblocages. En 2009, ils ont représenté 2,3 M€. Ce sont principalement
des dossiers de financement de projets photovoltaïques qui ont été concernés par ces crédits.

En ce qui concerne la répartition de l’affectation de l’épargne collectée en 2009, la Nef a veillé à
respecter les voeux des épargnants. La répartition des prêts débloqués a été la suivante :
- 70 % en faveur de projets liés à l’écologie : filière biologique, éco-construction, etc. ;
- 23 % en faveur de projets à caractère social : développement local et insertion, etc. ;
- 7 % affectés à des projets culturels : activité pédagogique, édition, etc.

LES PERSPECTIVES : DEVENIR UNE BANQUE ETHIQUE EUROPEENNE

Devenir une Banque Ethique Européenne est aujourd’hui et pour les années qui viennent le grand
projet de la Nef. D’ores et déjà, 11 groupes de travail composés de salariés, de membres du
Conseil de Surveillance et du Comité d’Ethique, ainsi que de sociétaires impliqués bénévolement
ont dessiné les contours de cette banque, aujourd’hui présentés sur le terrain aux coopérateurs.

Devrait ainsi naître de la fusion entre la Nef, Banca Etica et Fiare, Banca Etica Europa,
permettant à la Nef de devenir un établissement bancaire de plein exercice, tout en gardant son
autonomie, son identité et ses valeurs.

Le dessein, comme le souligne Jacky Blanc : « faire une banque qu’on ne rencontre pas derrière
un guichet, mais une banque dont les membres se rassemblent sur la place du village des valeurs
partagées ».


[1La liste des prêts débloqués en 2009 est détaillée (descriptif, classements par secteur d’activité
et par région) dans un guide à votre disposition sur simple demande.


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2022 : Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2003 : Articles de l'année 2002 :