Faut-il transgresser les codes pour être efficace en communication associative ?

Publié le 8 juillet 2010 en accès
Commentaire(s) :

Lorsque qu’une personne est en moyenne confrontée à 7 ooo messages publicitaires par jour, comment le discours associatif, doté de peu d’autres moyens que l’empathie, peut-il être audible ?

Au séminaire 2010 de l’Association Française des Foundraisers, dans un débat animé par Eric Dutertre (\EXCEL), Antoine L’Huillier (DDB), Antoine Martel (Adfinitas), Laurent Terrisse (LIMITE) et Bruno David (Communication sans Frontières) ont débattu de leur vision de la communication non-marchande. Résumé des idées fortes de leur intervention.

Comment comprendre la com’ non-profit ?

La communication des ONG a connu en France 3 grandes évolutions, qu’a commencé par rappeler Laurent Terrisse.

Source : La suite de l’article en cliquant ici...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)

{#TITRE,#URL_ARTICLE}

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :