Editorial Pingouin Hors-série, revue du Collectif des associations citoyennes

Publié le 6 novembre 2017 en accès
Commentaire(s) :

Le projet de loi de Finances pour 2018, en cours de discussion, prévoit la suppression de 110 000 contrats aidés en plus des 150 000 touchés en 2017, et envisage la suppression totale des 210 000 restants en 2020. Cet immense « plan social » a été décidé par le gouvernement sans aucune concertation, dans une approche purement comptable du ministère des Finances. Mais la loi de finances organise aussi la mise au pas des collectivités, et singulièrement des communes, l’accroissement conscient et méthodique des inégalités et de l’insécurité sociale, une profonde remise en cause de l’État social.

Dans l’immédiat, le Collectif des associations citoyennes a engagé le combat contre la suppression des emplois aidés. Bien que ceux-ci ne soient qu’un pis-aller imposé par les restrictions budgétaires, leur suppression sans préavis est catastrophique pour des centaines de milliers de salarié.e.s privés d’emploi, pour les collectivités territoriales incapables d’assurer la continuité du service public, pour nos concitoyens bénéficiant des services ou activités dont la survie est en jeu. Une première mobilisation a fait reculer le gouvernement qui a accepté une « sanctuarisation temporaire » de certains contrats aidés, mais sans changer le montant global des crédits budgétaires. Cela signifie que si les associations ne se battent pas les arbitrages se rendront en leur défaveur, avec la disparition de bien d’autres actions cruciales pour la cohésion sociale, la culture, l’éducation populaire, la défense des droits, la transition écologique, etc.

Face à ces perspectives l’indignation et la mobilisation vont crescendo. De partout remonte la dénonciation des immenses dégâts provoqués par une décision inique, le mépris pour le travail des associations citoyennes sur le terrain, la nécessité d’un moratoire et d’une négociation sur l’avenir des associations, la mise en place d’emplois stables et correctement rémunérés. Beaucoup ont conscience que c’est le sens même de l’action associative qui est en jeu. Ce combat n’est pas spécifique aux associations, c’est celui de toute une société attachée à des valeurs de solidarité d’égalité, face à une régression sans précédent qui veut nous ramener au XIXe siècle.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 :