Faire toujours plus avec moins. Mobilisation du social et médico-social le 1er février

Publié le

Faire toujours plus avec moins. Mobilisation du social et médico-social le 1er février

Perte de sens du travail, manque de moyens financiers et humains, dégradation des conditions d’accueil et d’accompagnement… les professionnels des secteurs sociaux et médico-sociaux n’en finissent pas de crier (dans le vide) leur malaise. Selon l’étude de l’INJEP (2019) [1], 14% des associations, soit plus de 200 000, agissent dans ce secteur. Si seulement 17 % d’entre elles sont employeuses, elles représentent environ 55 % de l’emploi salarié associatif et plus de 70 % de leurs salarié.es sont des (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Temps de réflexion "Le financement belge de l’éducation permanente comme base de réflexion sur la démarchandisation des associations"

Cette séance de notre "Université des Savoirs associatifs" en présentiel ou en visio sera consacrée au financement belge de l’éducation permanente comme base de réflexion. Le 24 janvier de 18h – 20h au...

Loi Immigration : une loi d’inégalité et de souffrance

Chaque secteur de la société civile, chaque personne est concernée par ce texte de loi actuellement soumis à l’avis du conseil constitutionnel. Voulu par le gouvernement et applaudi par la droite et...

Le vrai visage des contrats à impact : un piège financier pour les collectivités

Le 18 décembre, le département du Nord a finalisé la signature d’un contrat à impact social (CIS). Pour la première fois, nous avons eu accès au contrat de cet outil financier particulier, généralement...

close