Economie sociale et solidaire : "Le gouvernement nous met de côté et c’est regrettable"

Publié le 24 janvier 2019 en accès grand public
Commentaire(s) :

L’économie sociale et solidaire représente près de 2,3 millions d’emplois et reste pourtant déconsidérée regrette, Hugues Vidor, le président de l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes) qui compte profiter du Grand débat pour faire passer ses messages.

Allez-vous jouer un rôle dans le déroulement du grand débat ?
En décembre, nous avons été reçus par le Président de la République, puis à Matignon la semaine dernière. A chaque fois, nous avons réaffirmé l’importance de prendre en compte les situations de précarité, de fragilités et de tensions sociales. En tant qu’acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), nous jouons un rôle dans la cohésion de notre pays car nous intervenons sur les aides et soins à domicile, l’insertion, l’émancipation citoyenne... Nous sommes des acteurs de terrain qui apportons des réponses sociales et économiques. Développer les politiques sociales est un investissement et non pas une charge car cela bénéficie à la société tout entière. Souvent, nos entreprises sont les dernières à être présentes dans des endroits désertés par la puissance publique. Elles sont un lien fort avec la population, elles répondent à la question du sens au travail. Par rapport au capitalisme classique, nous nous inscrivons dans une logique différente, au travers d’une autre pratique de la démocratie interne, du partage des richesses, de missions d’intérêt général et d’utilité sociale. C’est en cela que notre parole est importante à prendre en compte.

Source : Le JDD du 19/01/2019 par Emmanuelle Souffi


1 Message

  • Aujourd’hui l’ESS est trop souvent un sujet d’affichage politique et médiatique, bien adapté à la défense de l’environnement et du propos associatif ... sans qu’on prenne la peine de s’attarder sur l’aspect économique et les contraintes du développement local. Les réalités entrepreunariales et sociales qu’elle recouvre sont masquées par un discours très généraliste . Le dialogue est absent concernant les artisans et TPE solidaires qui se mouillent sur la création d’emploi. On est en droit de se demander à qui profite cette grande ambiguïté ?

    repondre message

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2003 :