« Dommage que les associations n’aient pour l’heure pas d’interlocuteur au gouvernement »

Publié le

« Dommage que les associations n'aient pour l'heure pas d'interlocuteur au gouvernement »

Le Mouvement associatif porte la parole de la plupart des réseaux associatifs de France. Son président, Philippe Jahshan, analyse l’absence de ministre compétent pour la vie associative ou l’économie sociale et solidaire et rappelle les aspirations de ce secteur privé non lucratif pour le nouveau quinquennat.

Deux jours après la nomination du gouvernement Philippe, le Mouvement associatif a-t-il trouvé son ou ses interlocuteurs ministériels ?

Philippe Jahshan. Pas encore. On attend encore les attributions de chacun des ministres. Pour l’heure, nous regrettons que la vie associative et l’économie sociale et solidaire n’apparaissent nulle part. Globalement, les secteurs sociaux sont peu visibles : le logement, la famille, la jeunesse n’ont pas de ministères dédiés. Des ajustements viendront peut-être après les législatives. Nous avions demandé lors de la campagne de la présidentielle un ministre pour la Vie associative. Il est dommage que les 13 millions de bénévoles, les 170 000 associations employeuses de près de deux millions de salariés ne l’aient pas obtenu. Mais nous voulons rester constructif.

Source : L’Humanité du 19/05/17 par Stéphane Guérard

Autres articles dans cette rubrique

Gouvernement Attal : nous cherchons toujours les associations et l’ESS

ESS France et Le Mouvement associatif prennent acte de la nouvelle composition du gouvernement. Nous constatons que la lisibilité des ministères en charge de l’économie sociale solidaire et de la vie...

« Réinstaurons la confiance entre les associations et les pouvoirs publics »

Dans une tribune à la Gazette, Claire Thoury, la présidente du Mouvement associatif se félicite que le tribunal administratif de Poitiers, le 30 novembre, ait donné tort au préfet de la Vienne, qui...

Loi immigration : « Ayons le courage d’opposer à la restriction des libertés, un véritable sursaut citoyen »

Plus de 150 organisations, dont le Mouvement associatif, appellent à une mobilisation citoyenne pour dénoncer la loi qui remet en cause des principes républicains fondamentaux. Le 19 décembre...

close