Combien coûte le chômage de longue durée ? Etude macroéconomique d’ATD Quart Monde sur les coûts du chômage d’exclusion

Publié le 18 novembre 2013 en accès
Commentaire(s) :

PERSONNE N’EST INEMPLOYABLE ET CE N’EST PAS LE TRAVAIL QUI MANQUE.

C’est la conviction d’ATD Quart Monde, c’est pourquoi ce mouvement prépare actuellement un projet visant à supprimer le « chômage d’exclusion » (ce chômage qui touche dans la durée les personnes sans emploi non indemnisées par l’assurance chômage). Ce projet vise à démontrer, sur quelques territoires pilotes, comment la réaffectation des coûts directs, indirects et induits par la précarité et le chômage d’exclusion peut permettre le financement d’emplois en CDI, à temps choisi, pour l’ensemble des personnes concernées, sans supplément de dépenses budgétaires à la charge de la collectivité.

ÉTUDE MACROÉCONOMIQUE

La première étape de ce projet consiste à mener une étude macroéconomique pour estimer le montant de tous les coûts induits par le chômage d’exclusion, pour la collectivité.
Le public cible de notre étude est composé de personnes au chômage ne touchant plus les allocations chômage, mais l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS), le Revenu de Solidarité Active (RSA), etc.
Les calculs ont été faits en étudiant les coûts des différents postes pour la collectivité, en les pondérant en fonction du poids de la population cible dans ces postes.

Montant (milliards d’€)
Coûts directs (dépenses qui peuvent être directement reliées à la privation d’emploi du public cible) 5,59
Dépenses ciblées pour l’emploi (ASS, fonctionnement de Pôle emploi...)
Dépenses sociales (RSA, AAH, APL...)
8,15
Coûts indirects (dépenses induites par les conséquences sociales du
chômage dans les domaines du logement, de la santé, de la sécurité,
de la protection de l’enfance...)
8,29
Manque à gagner en impôts et cotisations sociales 10,94
TOTAL 32,97

En l’absence de données suffisamment précises, nous avons fait des hypothèses a minima. Les chiffres de cette étude sont donc certainement sous-estimés. Pour plus de détails sur le mode de calcul, n’hésitez pas à nous demander l’étude intégrale.

15.000 EUROS PAR AN

Le total de ces dépenses et manques à gagner représente ce que la société consacre aujourd’hui aux personnes privées d’emploi et qu’elle pourrait utilement rediriger vers le financement d’emplois pour celles-ci. Notre public cible étant constitué de 2 163 060 individus, on peut considérer que le coût du chômage d’exclusion est de 15 242 euros par personne et par an.

ET MAINTENANT ?

ATD Quart Monde travaille aujourd’hui avec les pouvoirs publics pour créer le cadre légal permettant, à titre expérimental, de rediriger ces moyens vers le cofinancement des nouveaux emplois. Plusieurs territoires sont déjà prêts à commencer l’expérimentation.


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2005 :