Soutenez le développement des AMAP en Ile-de-France

Publié le 26 juin 2009 en accès
Commentaire(s) :

Vous connaissez très certainement - pour la plupart - le mouvement des AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne), et certains d’entre vous ont probablement la chance d’aller chaque semaine récupérer leur panier de légumes frais, locaux et de saison et discuter avec leur maraîcher partenaire. Mais plus nombreux sont ceux qui souhaiteraient pouvoir s’approvisionner de cettte manière éhique et solidaire, mais ne le peuvent pas faute de producteurs en nombre suffisant. Et tout particulièrement en Ile-de-France, où les producteurs bio ne sont que quelques dizaines pour fournir potentiellement 12 millions de consommateurs responsables.

Pour faire face à cette situation, consom’acteurs et paysans ont travaillé ensemble pour proposer une initiative citoyenne : la ferme couveuse d’activités agricoles et rurales.

La première ferme couveuse en Ile-de-France, une initiative reconnue par le Ministère de l’agriculture et de la Pêche

Je vous inivite à lire le n° 6 de notre gazette irrégulomadaire, Sous les pavés la terre, dans lequel nous annonçons le début de l’activité de la première ferme couveuse. Située à Toussacq en Seine-et-Marne, chez Jean-Louis Colas - paysan membre du bureau du Réseau des AMAP, elle accueille aujourd’hui les deux premiers aspirants-maraîchers bio d’une longue série. L’Ile-de-France se prépare à redevenir une terre d’accueil pour les personnes souhaitant travailler la terre, dans le respect des Hommes et de la Nature.

Le jour même de notre deuxième Fête des AMAP franciliennes, l’associationLes Champs des Possibles, émanant du Réseau AMAP-IdF, était créée. Elle assure l’hébergement administratif et économique des personnes en test d’activité ainsi que leur accompagnement (notamment pour la mise en place des partenariats).

Cette capacité à jouer un rôle dans l’accompagnement à l’installation de porteurs de projets souhaitant travailler en lien direct avec les consom’acteurs a par ailleurs été reconnue par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche à l’occasion de la mise en place du comité de suivi du plan ministériel pour le développement des circuits courts.

Ces résultats sont le fruit de plusieurs années de travail et de réflexion des bénévoles impliqués dans ce projet - à commencer par les paysans qui en sont aujourd’hui les principaux acteurs, mais surtout la conséquence d’une volonté du Réseau de se doter des moyens humains pour conduire cette action dans la durée. La permanence, le professionnalisme et le suivi indispensables à ce projet ambitieux ont nécessité l’embauche d’un chargé de mission "Installation".

Pour nous aider à poursuivre ces efforts, nous avons à présent besoin de votre soutien.

Comment nous soutenir ?

Devenir membre sympathisant du Réseau Les cotisations de nos membres sont une source importante de financement, auto-financement permettant d’ailleurs de servir de levier pour en obtenir d’autres (qu’ils soient publics ou privés). Mais surtout d’avoir l’autonomie nécessaire aux actions que nous menons (et qui dérangent parfois). Nos statuts définissent un collège de sympathisants et partenaires, que nous vous proposons aujourd’hui de rejoindre.

Bulletin d’adhésion pour les sympathisants

La mission liée au développement de l’installation en Ile-de-France s’adresse à tous ceux qui souhaitent participer à la relocalisation de la production, pour le principal bassin nourricier du pays. Celui-ci le permet puisque des champs recouvrent la moitié de la superficie de la région. Il ne tient qu’à nous d’insister pour qu’une autre agriculture y soit pratiquée, à nous de faire en sorte que les porteurs de projets agroécologiques aient le soutien nécessaire. Vous trouverez en pièce jointe un bulletin d’adhésion, que vous soyez sur liste d’attente dans un groupe de consom’acteurs ou simplement désireux de nous soutenir de cette façon. Bulletin que vous pouvez nous faire parvenir à l’adresse indiquée au bas de celui-ci. D’autres personnes (physiques ou morales) peuvent souhaiter soutenir notre action en rejoignant le collège des sympathisants et partenaires : n’hésitez pas à leur faire suivre ce messageaccompagné du bulletin d’adhésion.

Un soutien simple via le référencement avec le moteur de recherche Veosearch D’autres possibilités de soutien existent mais je vous en indique déjà une, fort simple mais efficace uniquement sur le long terme. Il s’agit du moteur de recherche Veosearch, qui s’engage à reverser 50% des revenus publicitaires générés par vos recherches aux associations de votre choix. Pour cela, il vous faut créer un compte, afin de choisir les associations qui vont bénéficier des revenus publicitaires générés par vos recherches ; AMAP-IdF fait partie de la liste de ces associations.

Nous espèrons que ce mail aura réussi à vous convaincre de la nécessité de nous mobiliser afin d’assurer un soutien efficace à l’agriculture périurbaine et aux alternatives au modèle dominant qui nous est aujourd’hui imposé. Et nous nous tenons à votre disposition pour vous apporter toutes les informations complémentaires dont vous pourriez avoir besoin.

Bien solidairement,

Pour le bureau d’AMAP-IdF Jérôme Dehondt



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 :