Scop : "Etre heureux d’aller travailler, ça change tout !"

Publié le

Scop : "Etre heureux d'aller travailler, ça change tout !"

Suite de notre série sur la Scop Magnetic. Frédéric, un salarié – associé, nous raconte comment travailler dans une coopérative a changé sa vie. Il nous parle de sa motivation nouvelle à se lever le matin, mais aussi de l’importance du collectif dans la réussite d’une entreprise.

Suite à un licenciement massif et convaincu que ces suppressions d’emplois étaient dues à des fautes de gestion, un groupe de développeurs-web décide de créer sa propre société. Ils choisissent d’opter pour une Scop, promesse de démocratie et de justice sociale en entreprise. C’est ainsi que Magnetic apparait en 2010, trois mois seulement après que ses fondateurs aient été remerciés par leur ancienne boite.

Source : La suite de l’article par ici...

Autres articles dans cette rubrique

Conférence "Communes, communautés d’agglomération, départements, régions : comment contribuer efficacement au développement de votre territoire avec la Scic (Société coopérative d’intérêt collectif) ?"

La Confédération générale des Scop et des Scic, partenaire du Salon des maires et des collectivités locales pour la 3e année consécutive, du 21 au 23 novembre prochain En 2023, la CG Scop s’associe...

Evénement "Parité femmes-hommes : Les têtes de réseaux de l’ESS se mobilisent pour faire progresser la parité dans les instances de gouvernance"

Si l’ESS est un secteur fortement féminisé, avec 68 % de femmes parmi ses salariés, il n’en reste pas moins que, sur des postes de direction et dans les grandes organisations, il existe encore un...

Bien-être au travail : et si les SCOP avaient tout compris ?

La réforme des retraites de 2023, qui entérine le report de l’âge légal de départ à 64 ans, soulève la question de la soutenabilité du travail. Selon la Dares, la direction statistique du ministère du...

close