MyFerryLink, la Scop des ex-SeaFrance, un an de croissance

Publié le 26 août 2013 en accès
Commentaire(s) :

Un an après le lancement de la compagnie MyFerryLink à Calais, salariés et dirigeants de la Scop des ex-SeaFrance, qui souffle mardi sa première bougie, s’enorgueillissent d’une réussite croissante, malgré la menace d’un arrêt brutal brandie par les autorités britanniques de la concurrence.

La Scop, la société coopérative à laquelle participent les salariés, a grappillé en un an 10% de parts de marché sur le fret depuis la première traversée le 20 août 2012 du "Berlioz", l’un des trois navires rachetés par Eurotunnel après la liquidation de SeaFrance et loués à MyFerryLink.

Pour le transport de passagers, les parts de marché se montent à 8%. "La régularité, les prix de marché et une qualité de service, c’est cela qui fait aujourd’hui la crédibilité de la société", estime Raphaël Doutrebente, directeur général adjoint.

Source : La suite de l’article par ici...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2007 :