Commerce illégal des bois tropicaux : la France doit impérativement exiger l’interdiction

Publié le 30 décembre 2005 en accès
Commentaire(s) :

Greenpeace dénonce l’inaction de l’Etat français face aux importations de bois illégal.

Greenpeace a déversé trois tonnes de bois produit par les compagnies forestières Rougier/SFID et Patrice Bois, impliquées dans l’exploitation illégale, devant les portes du Ministère de l’agriculture et de la pêche. Des fausses dépouilles de gorilles écrasés par les sciages illustraient la perte de la biodiversité, et deux portiques figurant des mémoriaux aux forêts africaines ont été déployées autour des portes du ministère.

Avec ce tableau assez sombre, Greenpeace entend dénoncer la permissivité des législations françaises, autant qu’européennes, concernant l’entrée sur nos territoires de produits bois exportés par des compagnies ayant déjà été impliquées dans des activités illégales d’exploitation et de commerce de bois tropical, comme celles aujourd’hui montrées du doigt.

En savoir plus en allant sur le site d'origine de l'information... Cliquez sur notre partenaire !



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :