Les aides et appuis exceptionnels aux entreprises accessibles aux associations employeuses et à leurs salariés

Publié le

Les aides et appuis exceptionnels aux entreprises accessibles aux associations employeuses et à leurs salariés

L’activité de votre association est impactée par le coronavirus - Covid 19. Quelles mesures de soutien et les contacts utiles pour accompagner les associations employeurs et leurs salariés ?

Les associations, de par leur composition (adhérents, bénévoles, salariés), et de par leurs activités (accueil et hébergement de personnes, organisation d’actions, de manifestations, de déplacements…) sont directement concernées par l’actualité. Au cœur de la société, quels que soient leur taille, leur objet ou leur localisation, toutes les associations sont interpellées.

Suite à l’allocution du Président de la République sur l’épidémie du coronavirus - Covid 19, jeudi 12 mars 2020, et en réponse à son appel aux partenaires sociaux et aux associations, dans des circonstances exceptionnelles, Le Mouvement associatif et ses réseaux membres en appellent à la mobilisation civique générale.

Les circonstances exceptionnelles actuelles exigent une mobilisation civique générale contre le virus et pour aider les associations à surmonter ce cap, diverses mesures annoncées par le Gouvernement en soutien aux entreprises sont ouvertes aux associations.

Par ailleurs, Il est recommandé de limiter les déplacements. Le Gouvernement prend des mesures de renforcement et de simplification des dispositifs proposés aux salariés et aux associations dont l’activité est impactée par le coronavirus - Covid 19 : télétravail, activité partielle et bénéfice du FNE-Formation en lieu et place de l’activité partielle afin d’investir dans les compétences des salariés en cas de baisse d’activité prolongée.

La quasi-totalité des garanties et co-financements de Bpifrance s’adresse aux « PME au sens européen ». La Commission rappelle dans un guide d’utilisateur sur la définition des PME que « (…) les associations régulièrement impli¬quées dans une activité économique peuvent donc être considérés comme des entreprises ». Toutefois pour juger du caractère économique de l’association, c’est Bpifrance qui le décide, ou alors les banques dans le cas de la gestion déléguée.

Source : La suite sur le site d’origine...

Autres articles dans cette rubrique

Hébergement, mentorat, parrainage : publication de trois nouveaux décrets pour renforcer la protection de l’enfance

Depuis l’adoption de la loi relative à la protection des enfants le 7 février 2022 (« loi Taquet »), de nombreux chantiers ont été engagés visant à mieux prendre en compte les besoins des enfants...

A partir du 1er février : le montant net social est le montant de référence à déclarer pour bénéficier de la Prime d’activité et du RSA

Face au phénomène massif de non-recours aux prestations sociales (34 % des personnes qui ont droit au revenu de solidarité active (RSA) ne le demandent pas), l’État modernise et facilite les démarches...

Plus de 10 millions de Français supplémentaires pourront désormais bénéficier du bail réel solidaire « BRS »

Un arrêté publié le 14 décembre 2023 augmente les plafonds de ressources des ménages éligibles au « BRS », dispositif qui permet de faire baisser le prix d’un logement en séparant le terrain du logement...

close