Le Réseau "Sortir du nucléaire" rappelle que Al Gore ne soutient pas l’énergie nucléaire

Publié le 16 octobre 2007 en accès
Commentaire(s) :

Le jour même où Al Gore s’est vu attribuer le Prix Nobel de la Paix pour son combat pour le climat, le Président français Sarkozy est en visite à la centrale nucléaire de Penly et prétend que le nucléaire permet justement de lutter contre le réchauffement climatique.

Il est donc nécessaire de rappeler que Al Gore a à plusieurs reprises (voir exemple ci-dessous) pris position contre l’utilisation du nucléaire dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre. L’ex-Vice Président américain explique à juste titre que la contribution du nucléaire contre le réchauffement est et va rester très faible.

Il ajoute que, dans ses fonctions de Vice Président des USA, il a pu constater que c’était l’accès à l’arme atomique qui expliquait l’intérêt de certains pays pour le nucléaire, et non la lutte contre le réchauffement.

A quelques jours du Grenelle de l’environnement, et de la manifestation organisée par le Réseau "Sortir du nucléaire" samedi 27 octobre à 15h à Paris (Place Fontenoy), il est temps que le Président français suive l’exemple de Al Gore et comprenne que le nucléaire est l’ennemi de la planète et des êtres vivants.

EXEMPLE DE DECLARATION DE AL GORE SUR LE NUCLEAIRE :
LEXPRESS.fr - 19/12/2006
http://www1.lexpress.fr/info/societe/dossier/ecologie/dossier.asp?ida=454549&p=2
Considérez-vous l’énergie nucléaire comme une bonne solution de rechange à la consommation de combustibles fossiles ?

Al Gore : Je ne crois pas à cette option. Il est possible que l’énergie nucléaire soit de plus en plus employée, mais il faut que son utilisation reste minime. Cette option est compliquée, pour deux raisons. La première en est le coût, car cette technologie demeure onéreuse. La deuxième, et non la moindre, est le risque que comporte l’énergie nucléaire. En autorisant son emploi, on augmente considérablement le risque de prolifération d’armes nucléaires. Les huit années que j’ai passé à la Maison-Blanche m’ont montré les dimensions de ce défi. Certains pays ont fait part de leur intention de se doter de la technologie nucléaire pour produire de l’énergie, alors qu’ils étaient en fait intéressés par les armes nucléaires. Actuellement, des Etats comme la Corée du Nord et l’Iran font peser une réelle menace. Toutefois, si l’on conçoit une nouvelle génération de réacteurs plus sûrs, l’utilisation modérée de cette énergie pourra être tolérée.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2022 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :