La recette de Chèque Déjeuner. Première Scop de France, l’entreprise a réconcilié bénéfices et éthique.

Publié le 29 novembre 2010 en accès
Commentaire(s) :

Son patron dit souvent que sa voix ne compte pas plus que celle de la standardiste et qu’il peut se faire virer chaque année. Première Scop de France, Chèque Déjeuner est la vitrine du mouvement coopératif. La preuve qu’on peut croître de 20 % par an et rivaliser avec les multinationales des titres restaurants (Sodexo et Accor) tout en restant fidèle aux valeurs de l’économie solidaire.

Trotskistes. En pleine diversification, ce groupe de plus de 1 800 salariés basé à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) fait néanmoins figure d’exception. Avec Acome, un fabricant de câble normand de 1 450 salariés, Chèque Déjeuner est l’unique Scop française ayant atteint cette taille. Née en 1964 et numéro 3 mondiale de l’émission de titres et cartes de services, la société réconcilierait presque le plus virulent des trotskistes avec l’entreprise. Ici, le salaire moyen est d’environ 3 000 euros brut, les plus bas salaires sont 40 % supérieurs au Smic et l’échelle des rémunérations va de 1 à 7 contre 1 à 35 dans une multinationale américaine. « Les cadres ont des salaires un peu inférieurs à ce qu’ils auraient ailleurs », note son PDG, Jacques Landriot, qui se contente « largement » de ses 10 000 euros par mois. Mais les employés sont payés 30 % au-dessus de la moyenne. « C’est un choix de société qui nous va bien, poursuit-il. Nous privilégions l’entraide et la collaboration entre les salariés, pas la compétition. »

Source : La suite de l’article en cliquant ici...


3 Messages

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2004 :