L’Etat doit prendre des mesures d’urgence pour héberger et protéger les personnes sans abri

Publié le

L'Etat doit prendre des mesures d'urgence pour héberger et protéger les personnes sans abri

Ce matin, une personne sans abri a été retrouvée morte dans un parking du 8ème arrondissement de Paris. Cette personne sollicitait en vain un hébergement depuis plusieurs semaines. Ce drame est la conséquence de l’extrême saturation du 115 et de la pénurie de places d’hébergement qui met en danger les personnes les plus fragiles.

Depuis plusieurs jours, les associations alertent l’opinion et les pouvoirs publics sur la situation critique dans la capitale, où plusieurs centaines de personnes sollicitent chaque jour un hébergement sans obtenir de solution.

Le 115 de Toulouse a également engagé hier un mouvement social pour dénoncer la remise à la rue de personnes seules et de familles sans abri faute d’hébergement disponible, au mépris du droit à l’hébergement.

Dès octobre dernier, la FNARS a alerté le gouvernement sur la situation critique du 115 qui, faute de moyen, ne répond qu’à une demande sur deux au niveau national et demandait d’anticiper la période hivernale en ouvrant des centres d’accueil sans attendre les grands froids.

Face à la crise, nous demandons au gouvernement de réagir en mobilisant immédiatement de nouvelles capacités d’accueil dans tous les territoires tendus et de renforcer les maraudes qui vont au contact des personnes, pour garantir le droit à l’hébergement et à une protection des plus exclus.

Autres articles dans cette rubrique

Hébergement d’urgence : Où sont passés les 120 millions d’euros ? La FAS en attente d’une réponse effective face au nombre alarmant de personnes à la rue

Malgré les promesses répétées de 120 millions d’euros pour débloquer 10 000 places d’hébergement en urgence et renforcer l’accompagnement social, aucune mesure effective n’a été pour l’instant mise en...

La loi « SRU » est un puissant levier de production de logements sociaux, et non pas un « tabou » à abattre

Présenté le 03/05 en Conseil des ministres, le projet de loi « pour développer l’offre de logements abordables » constitue, dès son premier article, consacré à la loi SRU, un mauvais signal. Ce projet...

La FAS lance une campagne de sensibilisation #lasolidaritepaslechaos sur les réseaux sociaux

Dans le cadre de son Plan de vigilance et de mobilisation, la FAS lance, mercredi 1er mai, une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux pour valoriser l’impact du travail social sur la...

close