Investissement à impact social : l’ONES alerte sur les dérives graves de ce mode de financement d’origine anglo-saxon

Publié le 14 décembre 2016 en accès
Commentaire(s) :

La secrétaire d’État en charge de l’économie sociale et solidaire vient de lancer un appel à projet pour mettre en œuvre des « contrats à impact social ». Ce mode de financement représente un risque majeur pour le secteur social et le médico-social. C’est une dérive qui a de graves conséquences que l’ONES [1] appelle à dénoncer et à refuser.

De quoi s’agit-il ?
Concrètement il s’agit de faire financer par des investisseurs privés des actions sociales relevant jusqu’alors du financement du secteur public (État, collectivités, établissements publics, etc ) . Les investisseurs privés (banques, épargnants, fonds de retraite, fonds « pétroliers », fonds de placements collectifs…) avancent les fonds et le retour sur investissement est conditionné par la réussite des objectifs fixés.

Source : La suite sur le site d’origine...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)

[1Organisation nationale des éducateurs spécialisés


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2016 :