Gaz, électricité : un marché de dupes ?

Publié le 5 juillet 2007 en accès
Commentaire(s) :

Depuis le 1er juillet, les particuliers peuvent choisir leur fournisseur de gaz et d’électricité. Mais les désillusions récoltées par les entreprises depuis 2004 incitent à la prudence.

« Bonjour, avez-vous pensé à changer de fournisseur d’électricité ? » : une interpellation qui va devenir rituelle au cours des mois à venir. Depuis le 1er juillet, les particuliers peuvent choisir librement leurs fournisseurs de gaz et d’électricité, comme c’était déjà le cas pour les entreprises depuis 2004. Pas de big bang à en attendre cependant, contrairement à la libéralisation des télécoms dans les années 90. A voir la timidité des campagnes de communication des fournisseurs d’énergie autour de l’événement, il semblerait qu’eux-mêmes n’y croient pas. En effet, les augmentations fortes et brutales observées ces dernières années sur la facture d’électricité des entreprises devraient dissuader les ménages de faire jouer la concurrence.

Poweo, Electrabel, Direct Energie, Altergaz, Enercoop…, les 28 millions de clients d’EDF et les 11 millions de clients de Gaz de France ont désormais l’embarras du choix pour s’éclairer et se chauffer. Sans compter que les deux opérateurs publics historiques eux-mêmes proposent de nouvelles offres aux prix de marché. Et que certains opérateurs, en l’occurrence EDF, GDF et Poweo, lancent aussi des offres couplées gaz et électricité… Bref, une jungle tarifaire s’ouvre devant le consommateur, qui va avoir le plus grand mal à comparer et devra lire avec attention les lignes en tous petits caractères des contrats : prix du kilowattheure suivant l’heure de la journée ou le jour de la semaine, modalités de révision de ces tarifs, prix des prestations techniques (comme le relevé de compteur), durée du contrat, conditions de résiliation, etc. Ce qui fait redouter aux associations de consommateurs, comme l’UFC Que Choisir, des pratiques commerciales douteuses, à l’image de ce qui s’est passé dans la téléphonie mobile et la fourniture d’accès à Internet. Ou comme au Royaume-Uni, qui a déjà libéralisé le marché de l’électricité pour les particuliers : démarchage à domicile, clauses abusives, offres aux prix attractifs sans garantie de pérennité...

Source : La suite de l’article ...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :