France 2025 : Peut-il y avoir dialogue social sans participation des familles ?

Publié le

France 2025 : Peut-il y avoir dialogue social sans participation des familles ?

Éric Besson, secrétaire d’Etat chargé de la Prospective, de l’Evaluation des politiques publiques et du Développement de l’économie numérique, a invité les membres du groupe "Emploi & Production" du diagnostic stratégique "France 2025", à une réunion d’échanges le 8 juillet 2008.

Participant au tour de table, l’UNAF a rappelé un fait aussi évident qu’oublié : les familles représentent une majeure partie de la clientèle actuelle des entreprises, et de leur population active. Elles engendrent la totalité des clients et des actifs du futur. Or, les familles sont le plus généralement considérées comme un élément passif, et non comme un acteur de l’économie : tout le monde se préoccupe de faire leur bien, mais sans elles.

Partout on constate un emploi indifférencié des mots "négociation collective" et "dialogue social". Pourtant, si la négociation collective exige des compétences particulières, un cadre très précis et des partenaires limitativement définis, le dialogue social s’en distingue par une plus grande liberté d’ouverture, d’expression et de recherche. La négociation est souvent tournée vers l’affrontement ; le dialogue, au contraire, vers la discussion et l’analyse. Il permet d’associer des apporteurs d’idées et de témoignages originaux. N’est-ce pas ce que les Pouvoirs publics ont voulu en créant un Conseil économique et social, et une institution comme l’UNAF ?

Source : La suite de l’article par ici...

Autres articles dans cette rubrique

Enquête sur les frais d’incidents bancaires et pratiques illégales de banques : L’Unaf demande des mesures, urgentes, en période d’inflation

Depuis 2016, l’Unaf est vigilante pour un réel encadrement des frais d’incidents bancaires. À force d’accumulation, les frais d’incidents bancaires peuvent générer une spirale de mal-endettement pour...

Baromètre des familles 2023 : Chaque année, 5 questions pour savoir comment se portent les familles

Porte-parole des familles, l’Unaf mène régulièrement des études et enquêtes auprès des familles pour mieux faire entendre leur voix. Pour renforcer cet arsenal d’études, l’Unaf s’est, l’an dernier,...

Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2024 : Branche famille : Le compte n’y est pas !

Sur la branche famille, le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2024 transcrit les moyens ambitieux consacrés à la Petite enfance de la nouvelle Convention d’Objectifs et...

close