Féminisation de la précarité, pourquoi les femmes sont les premières touchées par la pauvreté

Publié le

Féminisation de la précarité, pourquoi les femmes sont les premières touchées par la pauvreté

Alors que le Président de la République a de nouveau érigé l’égalité entre les femmes et les hommes comme grande cause de son quinquennat, force est de constater que les femmes sont plus touchées par la précarité que les hommes et subissent de plein fouet la crise sociale et économique. Les femmes constituent aujourd’hui la majorité des personnes en situation de précarité, que l’on retienne le critère : des revenus : elles représentent 55 % des ménages pauvres, 57 % des bénéficiaires du revenu social (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Jeunes en situation de grande vulnérabilité. Le gouvernement doit encore tenir ses promesses

Bilan intermédiaire de la recherche-action sur le Contrat engagement jeune en rupture : un dispositif pertinent pour une mise en œuvre perfectible Le Contrat d’Engagement Jeune dans sa version «...

Une Saint-Valentin placée sous le signe de la solidarité avec les personnes sans abri

Les associations de solidarité de Lille invitent les Lillois et les Lilloises à un grand speed meeting solidaire avec les personnes sans abri de la métropole. L’occasion de rencontrer les personnes...

« Des associations à bout face à une pauvreté dont on ne voit pas le bout » Plan de vigilance et de mobilisation de la Fédération des acteurs de la solidarité

Les acteurs de la solidarité se dotent aujourd’hui, après une large consultation des personnes accompagnées, des professionnel(le)s et des bénévoles dans les associations, d’un plan de vigilance et de...

close