"Fake news » et santé" : Harmonie Mutuelle et son magazine « Essentiel Santé Magazine » dressent le tableau d’une situation préoccupante

Publié le 17 mars 2020 en accès grand public
Commentaire(s) :

44 % des Français déclarent avoir déjà été confrontés à des fake news et la moitié d’entre eux avoue y avoir accordé du crédit. Avec la montée en puissance de l’information digitale et des réseaux sociaux, la tendance s’accentue et la sphère de la santé est bien évidemment de plus en plus concernée. Le magazine Essentiel Santé Magazine du groupe Harmonie Mutuelle, a demandé à l’institut Viavoice, de faire l’état des lieux de ce phénomène de société.

Priorité aux professionnels de santé pour donner la bonne information

Face à la profusion d’informations et la difficulté à les hiérarchiser, les Français se déclarent à 61% confiants quant aux informations diffusées, mais jugent prudent de ne pas mettre toutes les sources d’information sur le même plan, notamment quand elles touchent aux problématiques de santé. C’est ainsi qu’ils sont 92 % à faire avant tout confiance à leur médecin sur ces questions, un chiffre à peine supérieur aux 84% recueillis par les pharmaciens et les établissements de santé... suivis d’assez près par les mutuelles (67%)

« Notre société est en quête de confiance. Les citoyens sont aujourd’hui noyés par l’information mais ils ont besoin d’une boussole leur permettant de s’orienter dans ce flot continu pour aller chercher la bonne information. C’est particulièrement vrai en matière de santé où les fausses nouvelles suscitent inquiétude et crise de confiance dans la médecine. Notre mutuelle a un rôle dans l’accompagnement de ses adhérents notamment pour les orienter vers des tiers de confiance sur ces sujets. »

Catherine Touvrey, Directrice Générale d’Harmonie Mutuelle

La conscience du danger potentiel que représentent les fake news en matière de santé est largement partagée : une fausse information sur une thématique de santé peut conduire à des conduites inappropriées (abandon de traitements, refus de vaccinations, utilisation de substances dangereuses ou incompatibles avec les traitements).

L’information de proximité l’emporte sur les médias traditionnels

En matière de « réassurance », les Français jouent la carte de la compétence avec les professionnels de santé, mais aussi celle de la proximité. Ils sont ainsi 68% à accorder leur confiance au premier cercle constitué de la famille, des amis et des collègues de travail, au détriment des médias traditionnels et des organismes institutionnels.

« Les circonstances entourant le COVID-19 (Coronavirus) rendent les résultats de l’étude Viavoice pour Essentiel Santé particulièrement intéressants à analyser. L’étude et le dossier publié dans Essentiel Santé Magazine rendent ainsi compte d’un véritable sentiment de « vulnérabilité » des Français à l’égard des questions liées à leur santé, un domaine particulièrement touché selon eux par ce phénomène des fake news. Deux chiffres sont à ce titre marquant : 37 % des Français affirment avoir déjà été confrontés à des « fake news » dans le domaine de la santé et, parmi eux, plus d’un tiers ont agi en conséquence. »

François Miquet-Marty, président de Viavoice

Dans ce contexte, on ne s’étonnera pas de voir figurer les sites internet, les forums, les blogs et les réseaux sociaux en queue de peloton de la confiance accordée, confirmant ainsi le rôle supposé des médias numériques dans la diffusion des fake news.

LES « FAKE NEWS » DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ Décembre 2019

Méthodologie :
Etude réalisée du 15 au 19 novembre 2019 en ligne auprès d’un échantillon de 1 000 Français, représentatifs de la population française âgée de plus de 18 ans. Représentativité par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de l’interviewé, région et catégorie d’agglomération.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2005 :