Elections européennes et sauvetage en Méditerranée « Soyez humains, sauvez des vies, respectez le droit ! » #RespectLawOfTheSea

Publié le 17 avril 2019 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

A l’approche des élections européennes, le réseau international de SOS MEDITERRANEE lance sur Twitter et Facebook une campagne de vidéos pour interpeller l’opinion publique et rappeler aux États européens leurs responsabilités au regard du respect des droits de l’Homme et du droit maritime international en Méditerranée. La campagne sera présentée lors d’un point presse à 18h au théâtre de l’Odéon (accès 2 rue Corneille), en préalable d’une soirée de soutien à SOS MEDITERRANEE, en compagnie de plusieurs personnalités publiques engagées aux côtés de l’association et de Human Rights Watch.

Marseille/Berlin/Genève/Milan. A l’approche des élections, l’association civile européenne de sauvetage en mer SOS MEDITERRANEE alerte sur les violations du droit maritime international et la responsabilité des Etats membres en Méditerranée. Dans le cadre d’une action à l’échelle européenne, elle invite tous les candidats du futur Parlement européen à mettre au cœur de leur action le respect du droit maritime au cours de la nouvelle législature.

« Les valeurs fondamentales de l’Europe sont en jeu lors des élections européennes. Nous avons un mandat clair pour les futurs députés : défendre le respect du droit maritime et ne pas laisser les personnes en détresse se noyer en Méditerranée ou être ramenées illégalement en Libye », déclare Francis Vallat, Président de SOS MEDITERRANEE France.

« Soyez humains, sauvez des vies et respectez le droit ! » : tel est le slogan de cette campagne lancée dans plusieurs pays d’Europe. Les citoyens européens sont invités à suivre de près les prochaines élections qui se tiendront fin mai et vérifier si leurs élus sont attachés au respect du droit international et à la protection des vies humaines en Méditerranée.

Afin de montrer l’évolution de la situation en Méditerranée depuis 2014 - début du mandat actuel des députés -, le dessinateur de presse Rodho a imaginé des illustrations pour l’association auxquelles Benoît Musereau, à la réalisation, donne vie dans quatre vidéos courtes. Le déclin de l’État de droit est illustré par des événements précis, et expliqué par des voix familières : le présentateur Nagui pour la vidéo française, l’actrice Heike Makatsch dans les versions anglaise et allemande, et le comédien Massimo Schuster dans la vidéo italienne.

Le 18 octobre 2013, après un terrible naufrage au large de Lampedusa qui a fait 366 morts, l’Italie met en place l’opération de sauvetage maritime Mare Nostrum. Bien qu’elle ait sauvé 150 000 personnes, elle est abandonnée un an plus tard, faute de soutien de l’UE. Elle est remplacée par l’opération européenne Triton, dont le but premier est alors le contrôle aux frontières et non plus le sauvetage des vies.

C’est à partir de cette date que l’érosion du droit de la mer commence. En l’absence d’un programme européen de sauvetage en mer, des milliers de personnes meurent en tentant de traverser la Méditerranée centrale. Pour combler les défaillances des Etats, les citoyens européens créent des organisations de sauvetage en mer à partir de 2014. Mais les entraves se multiplient en 2017. Le 3 février 2017, les chefs d’État et de gouvernement européens adoptent la Déclaration de Malte dans laquelle ils s’engagent à soutenir les garde-côtes libyens, à qui est déléguée la coordination des opérations de recherche et de sauvetage dans la zone créée par Tripoli durant l’été 2018. Le navire de SOS MEDITERRANEE et de Médecins Sans Frontières, l’Aquarius, est le premier bloqué avec 630 rescapés à son bord, à cause de la fermeture des ports italiens ordonnée en juin 2018.

« Au cours de la législature du Parlement européen, qui touche à sa fin, le sauvetage en mer en Méditerranée a été de plus en plus négligé, bien qu’il soit au cœur du droit de la mer », déplore Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS MEDITERRANEE. « Les opérations de sauvetage sont de plus en plus compliquées à cause des dysfonctionnements des garde-côtes libyens. De plus, les personnes interceptées sont ramenées dans les camps, ce même « enfer libyen » qu’elles fuient, avec le soutien financer des contribuables européens », poursuit Frédéric Penard, témoin du premier blocage de l’Aquarius en juin 2018. « Le retour forcé des survivants en Libye est une violation flagrante du droit international, aux antipodes des valeurs européennes. » Le droit maritime impose de porter assistance à toute personne en détresse en mer et les rescapés doivent pouvoir être rapidement débarqués dans un port sûr.

Pour marquer le compte à rebours des élections européennes de fin mai, chaque semaine un nouveau clip sera diffusé sur nos pages Facebook et Twitter des quatre associations de SOS MEDITERRANEE en français, anglais, allemand et italien sous le slogan : « Soyez humains, sauvez des vies, respectez le droit ! ».

La première vidéo de la série décrite ci-dessus sera présentée lundi 15 avril. Chaque mardi des semaines suivantes (23 avril, 30 avril, 7 mai), une nouvelle vidéo de deux minutes environ sera publiée, jusqu’à une dernière vidéo le 14 mai pour clôturer la série en reprenant le contenu de l’ensemble de la campagne.

Un dépliant pédagogique accompagnera cette campagne afin d’expliciter les textes clés du droit maritime et d’illustrer les dérives de ces dernières années.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 :