Convaincre les plus jeunes qu’une autre économie est possible

Publié le 8 juillet 2019 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

On ne naît pas citoyen, on apprend à le devenir. De la même façon, on ne naît pas producteur ou gestionnaire de nos « communs » : la démocratie économique, l’entrepreneuriat citoyen, raisonnable et responsable, donc durable, cela s’apprend. Or, l’ESS est une forme d’économie très singulière.

Elle repose sur l’engagement des citoyens, des habitants, des individus à s’organiser collectivement, pour produire les biens et des services dont ils ont besoin, qu’ils soient sociaux ou non. L’organisation de la décision collective, que nous appelons communément la gouvernance démocratique, est une autre des spécificités des organismes qui gèrent ces « communs ». Enfin, si l’on évoque souvent les solutions qu’apporte l’ESS aux crises sociales et environnementales de nos sociétés, c’est parce que cette forme d’économie repose sur des modes de production et de consommation raisonnables, respectueux des personnes et de leur environnement.

A l’évidence, nous pouvons espérer que la redistribution équitable de toutes les formes de richesses créées collectivement atténue les inégalités économiques et sociales. Pourvu que l’ESS change d’échelle ! Car, à cette heure, il y a peu de chances que l’engagement collectif de la société civile, régulièrement convoquée sur la scène du développement de l’ESS, ne s’organise spontanément. C’est pourquoi L’ESPER [1], qui regroupe plusieurs dizaines d’organismes et d’entreprises de l’ESS aux côtés des services de l’Éducation Nationale et de collectifs d’animateurs-éducateurs, poursuit l’objectif d’inciter et d’accompagner les élèves, de la maternelle à l’université, à la création d’entreprises de l’ESS.

L’ESPER compte ainsi faire éprouver réellement aux plus jeunes les principes de l’ESS et les convaincre qu’une autre économie est possible. Une économie du partage, de la coopération et de la solidarité, qui nous permet d’envisager d’autres principes que ceux de la concurrence et de la compétitivité, pour définir la valeur de production qui nous est véritablement utile pour mieux vivre ensemble.

Éric Forti
Président de la Cress IdF


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 :