Conférence sociale : L’UDES souhaite que le soutien aux politiques de l’emploi vers les jeunes, les personnes en insertion et les filières en tension soit accru

Publié le 15 mai 2019 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

L’UDES a participé à la réunion organisée lundi 6 mai par le Premier Ministre pour développer l’emploi et accompagner la transition énergétique en présence des partenaires sociaux, des élus et des associations.

Si l’ancrage territorial des politiques publiques relatives à l’emploi et à la transition écologique est garante d’efficacité, le soutien national doit toutefois demeurer. Pour exemple, les parcours emplois compétences (PEC) sensés compenser la suppression brutale des contrats aidés doivent bénéficier d’un soutien raffermi de l’Etat avec une meilleure prise en charge des salaires. Par sa capacité à former les demandeurs d’emploi et les intégrer au marché du travail, cette participation n’est pas un coût mais bien investissement profitable aux finances publiques et à la lutte contre le chômage. La durée de ces contrats doit également être augmentée pour permettre une véritable insertion dans l’emploi durable.

Par ailleurs, les nombreux emplois actuellement non pourvus souffrent bien souvent d’un défaut d’attractivité majeur : c’est le cas des métiers de la filière sociale et médico-sociale. Ils doivent bénéficier d’un véritable plan de relance de sorte que l’offre puisse rencontrer la demande et permette de répondre aux besoins en accompagnement de nos concitoyens âgés.

Les métiers de la transition écologique doivent être également fortement soutenus. Rassemblant de nombreuses entreprises de l’économie circulaire, l’économie sociale joue un rôle primordial dans la transition écologique et souhaite que l’accès aux aides dédiées aux entreprises du secteur soit résolument facilité.

Enfin, il est nécessaire d’amplifier le plan pauvreté pour redonner confiance et proposer à tous un pacte social s’appuyant sur un revenu universel d’activités.

Pour Hugues Vidor, président de l’Udes, « il est heureux de voir les partenaires sociaux, facteurs de cohésion et de paix sociale, revenir autour de la table et tenir le rôle qui leur revient naturellement dans le cadre de la démocratie sociale. Par ses valeurs de proximité, de citoyenneté et de solidarité, l’économie sociale et solidaire est une réponse à la crise qui secoue notre pays depuis plus de 25 semaines. Le rétablissement de la paix sociale ne se fera pas sans un soutien optimisé aux acteurs de l’ESS. »


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2003 :