Communiqué sur le CPE

Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d´éducation populaire (CNAJEP)

Vous en faites partie ? Assurez-vous de son actualité régulière ici.
Envoyez vos événements, actualités, positions, articles de presse, offres d'emploi, de stage, service civique ou de bénévolat.
Publié le 7 février 2006 en accès
Commentaire(s) :

Communiqué du Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education populaire (non signataire)

L’Assemblée Nationale doit examiner le projet de loi sur le contrat première embauche dans le cadre de l’examen de la loi sur l’égalité des chances. Si les associations de jeunesse et d’éducation populaire partagent les préoccupations du gouvernement sur l’emploi des jeunes, elles sont très réservées sur la pertinence et l’efficience d’une telle mesure et déplorent l’absence de concertation sur un sujet d’une telle importance.

Le CNAJEP demande donc le retrait du CPE et soutiendra, en lien étroit avec ses membres, toutes les initiatives des organisations de jeunesse en faveur de la promotion d’un emploi de qualité pour les jeunes.

La situation de l’emploi des jeunes en France est marquée par deux caractéristiques principales : un fort taux de chômage (22.3%) et une forte précarité de l’emploi. La jeunesse de notre pays est en situation « d’insécurité sociale » : aucune garantie dans l’avenir professionnel n’est possible, ce qui rend difficile la construction d’un projet personnel (intégration sociale, accès à un logement...).

Mais nous sommes loin d’un problème spécifique à la jeunesse. Elle n’est que la plaque sensible des difficultés sociales et économiques de notre pays. Déjà en 2001, le rapport « Jeunesse, le devoir d’avenir » du Commissariat général du Plan critiquait la segmentation et l’individualisation des politiques publiques en direction de la jeunesse, devenue une catégorie spécifique de l’action publique, synonyme de problèmes à traiter.

Cette situation ne peut donc être réglée d’un coup de baguette magique par une mesure qui renforce la précarité des jeunes et les fait sortir du droit commun.

Les réponses doivent se construire avec l’ensemble des partenaires dans une approche transversale des questions qui se posent autour de l’emploi des jeunes et dans la recherche d’une solidarité entre les générations : éducation/formation tout au long de la vie, sécurisation des parcours professionnels, accès au logement, droit du travail, droit à l’expérimentation professionnelle...

Le CNAJEP, qui rassemble plus de 70 réseaux nationaux d’associations de jeunesse et d’éducation populaire est prêt à contribuer à la réflexion sur ces questions essentielles.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :