BNP Paribas annonce la fermeture de ses filiales aux Îles Caïmans : première victoire des faucheurs de chaises !

Publié le 25 mai 2016 en accès
Commentaire(s) :

La direction de BNP Paribas a annoncé le 3 mai dernier au Comité central d’entreprise la fermeture de ses filiales dans les îles Caïmans. C’est le résultat direct de la pression des Faucheurs de chaises sur les banques impliquées dans les paradis fiscaux, avec, en moins d’un an, plus de quarante actions de réquisitions citoyennes de chaises dans toute la France. Cette première victoire en appelle d’autres : elle prouve qu’avec des actions de désobéissance civile non-violentes, les citoyen·ne·s peuvent faire céder un mastodonte dont le bilan équivaut au PIB de la France.

Philippe Bordenave, Directeur général délégué de la banque, qui recevait la délégation des Faucheurs de chaises le 24 novembre dernier, avait pourtant refusé d’accéder à la demande citoyenne de fermeture des filiales aux îles Caïmans, prétendant que BNP Paribas n’y avait aucune activité répréhensible. Selon lui, les motifs de la présence de la BNP Paribas aux Caïmans n’étaient pas fiscaux mais réglementaires, s’agissant d’un « paradis réglementaire » (sic) moins contraignant que les États-Unis ou l’Union européenne. Les 1 310 milliards de dollars de capitaux abrités aux Caïmans, première place offshore mondiale en terme de dépôt par des non résidents, y seraient donc venus par hasard, sans la contribution des banques qui y sont implantées ?

Source : La suite de l’article...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)

{#TITRE,#URL_ARTICLE}

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :