Adoption d’un amendement pour le maintien des crédits du Dispositif local d’accompagnement 2016 : la mobilisation associative a payé !

Publié le

Adoption d'un amendement pour le maintien des crédits du Dispositif local d'accompagnement 2016 : la mobilisation associative a payé !

Alors que le Projet de loi de finances pour 2016 prévoyait une baisse des crédits du Dispositif local d’accompagnement (DLA) [1] de 8% par rapport aux années précédentes, un amendement de maintien des crédits au niveau de 2015, reprenant les propositions du Mouvement associatif, a été adopté par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, qui s’est réunie ce vendredi 30 octobre avec la Commission des Finances.

Son adoption fait suite à une importante mobilisation du Mouvement associatif et de ses membres, en partenariat avec l’Avise, animateur national du dispositif. Elle devrait permettre de maintenir les crédits de l’Etat consacrés au dispositif à hauteur de 10.4 Millions d’euros en 2016 contre 9.56 prévus dans le projet de loi initial.

Alors que les baisses actuelles de dotations aux collectivités territoriales comportent de forts risques de fragilisation des tissus associatifs locaux, ce maintien des crédits du dispositif est une bonne nouvelle pour les associations employeuses. Les accompagnements DLA sont très utiles pour ces dernières : ils leur permettent de consolider leur modèle économique, en améliorant leurs outils de gestion et leur donnant une meilleure visibilité sur leurs activités. Il les aide aussi à mieux connaître leur territoire et les opportunités à saisir.

Cette première étape positive de la discussion budgétaire franchie, Le Mouvement associatif reste vigilant pour que cette orientation soit bien confirmée lors du vote en plénière le 6 novembre prochain.

[1Créé en 2002 par l’Etat et la Caisse des Dépôts, avec le soutien du Fonds social européen, le Dispositif local d’accompagnement (DLA) a pour objectif d’aider les structures d’utilité sociale créatrices d’emploi dans leurs démarches de consolidation et de développement.

Autres articles dans cette rubrique

Plan d’économies de 10 milliards, le Mouvement associatif alerte sur la mise à mal des actions associatives

Les coupes budgétaires annoncées par le gouvernement vont toucher brutalement et drastiquement le non lucratif. Le Mouvement associatif alerte sur la mise à mal des actions associatives menées en...

Gouvernement Attal : nous cherchons toujours les associations et l’ESS

ESS France et Le Mouvement associatif prennent acte de la nouvelle composition du gouvernement. Nous constatons que la lisibilité des ministères en charge de l’économie sociale solidaire et de la vie...

« Réinstaurons la confiance entre les associations et les pouvoirs publics »

Dans une tribune à la Gazette, Claire Thoury, la présidente du Mouvement associatif se félicite que le tribunal administratif de Poitiers, le 30 novembre, ait donné tort au préfet de la Vienne, qui...

close