Adieux au patronat, un livre enquête sur les scop via l’exemple d’Hélio Corbeil


L’auteur Maxime Quijoux revient sur la lutte des salariés de l’imprimerie Hélio Corbeil qui sont parvenus en 2012 à reprendre leur entreprise sous forme de Société Coopérative.

« Face à la financiarisation de l’économie, le salut du monde ouvrier passera-t-il par la conquête du pouvoir dans l’entreprise ? » C’est la question posée par l’ouvrage de Maxime Quijoux publié en septembre aux éditions du Croquant, Adieux au patronat - Lutte et gestion ouvrières dans une usine reprise en coopérative.

À partir d’une enquête au long cours, mêlant immersion et travail d’archives, l’auteur revient sur la lutte des salariés de l’imprimerie Hélio Corbeil, portée par la CGT, qui sont parvenus en 2012 à reprendre leur entreprise sous forme de Société Coopérative. 80 emplois sont sauvés et l’activité est alors relancée. L’occasion pour Maxime Quijoux de proposer dans cet ouvrage une autre vision du syndicalisme « où la gestion constitue une arme de résistance salariale ».

Source : Imprimerie.news du 28/12/18 par Johan Maumus


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »