Actualisation du Plan Climat : le gouvernement nous sert du réchauffé

Publié le 14 novembre 2006 en accès
Commentaire(s) :

Le changement climatique est devenu un thème de société incontournable,
comme l’attestent les prises de position de nombreuses personnalités
scientifiques, économiques (N. Stern), politiques (Al Gore) et
associatives (N. Hulot, l’Alliance, etc.). En ce moment même se tient à
Nairobi une conférence internationale sur le changement climatique qui
rappelle à quel point il faut agir plus fort et plus vite et pour la
première fois en France, plusieurs milliers de personnes sont descendus
dans la rue le 4 novembre dernier à l’appel des ONG pour exprimer leurs
attentes à ce sujet.

Pourtant, le gouvernement français présente aujourd’hui son Plan Climat
actualisé qui reste très en deçà des attentes du Réseau Action Climat -
France et de ses associations membres. « Plus de deux ans sont passés
depuis la sortie du Plan Climat et les avancées sont lentes et
laborieuses. Cette actualisation entérine la politique des très petits
pas qui, au final, n’est pas du tout à la hauteur de l’enjeu climatique
 » constate Olivier Louchard, coordinateur du RAC-F.

Quelques mesures nouvelles sont intéressantes mais la plupart sont
remises à plus tard, se contentent d’en appeler à l’engagement
volontaire ou sont seulement « à l’étude » comme l’instauration de
péages urbains ou de nouveaux modes de gestion du stationnement.
Certaines mesures ont juste été renforcées (étiquette énergie, crédit
d’impôt pour les équipements) tandis que d’autres ont déjà été annoncées
par le Premier Ministre (biocarburants, Codevi). Au final, cette
actualisation décevante montre que le gouvernement ne se mouille pas
beaucoup pour le climat.

« Dans le domaine du logement, même si quelques avancées sont évoquées,
il y a encore un manque d’ambition flagrant puisqu’on se contente de
quelques centaines d’espaces info-énergie là où, comme pour les
ambassadeurs du tri qui ont sensibilisé au tri sélectif des déchets, on
devrait compter en milliers pour assurer une réelle proximité avec les
citoyens. Par ailleurs, comme précédemment, l’habitat collectif privé
est totalement oublié. » regrette Anne Bringault, des Amis de la Terre.

Le Plan Climat du gouvernement a pour but de permettre à la France de
respecter son objectif de Kyoto en 2012, un objectif modeste de
stabilisation des émissions qui sera totalement insuffisant pour
l’avenir. En effet, c’est à une division par 4 des émissions qu’il faut
s’atteler pour contrer le dérèglement brutal du climat, comme l’ont
souligné le Président de la République et ses premiers ministres
successifs. « Le Plan Climat doit désormais afficher noir sur blanc un
objectif de réduction de 30% d’ici 2020 et 80% d’ici 2050 des gaz à
effet de serre de la France. On n’est plus dans le gadget et dans
l’accessoire, c’est une immense transformation sociale qui devient
nécessaire. Il faut le montrer aux Français au plus vite ! » conclut
Edouard Toulouse, chargé du changement climatique au WWF-France.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :