Vite, l’ESS !

Publié le 11 septembre 2012 en accès
Commentaire(s) :

Enfin, l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) va être intégrée au cœur des stratégiques économiques du gouvernement de la France. Les principales dispositions du futur projet de loi, annoncées par le ministre Benoît Hamon mercredi 5 septembre, indiquent ainsi que l’ESS sera pleinement acteur des politiques de l’emploi. EELV souligne la belle avancée que connaîtra ainsi ce secteur riche de potentialités pour préparer l’économie de demain.

La communication de Benoît Hamon, relative au projet de loi pour l’Economie Sociale et Solidaire, a été placée sans équivoque dans le cadre des objectifs prioritaires du gouvernement pour l’emploi. Il faut y voir l’analyse partagée par la majorité PS-EELV du poids stratégique de l’ESS. À l’opposé de l’équipe Sarkozy-Fillon, qui avait délaissé un secteur qui représente 12% de l’emploi salarié en France, nous affirmons que l’ESS est une véritable alternative en matière de modèle de développement. Et le gouvernement est décidé à passer à l’action.

L’économie sociale et solidaire crée de l’emploi, durable et non délocalisable. Elle est un moyen de préserver et de revitaliser nos territoires en profondeur, elle est une alternative crédible à l’approche financiarisée et non-productive de l’économie, et elle a démontré qu’il est possible de "faire autrement" : efficacement sur le plan économique, tout en respectant l’humain (producteur, consommateur, usager, citoyen), et l’environnement.

Le cadre législatif adopté pour développer ce secteur est prometteur. À l’opposé de la Droite qui a ignoré l’ESS pendant 10 ans, démantelant ses lignes de crédit et sa représentation gouvernementale, notre majorité veut affirmer la reconnaissance légale de l’ESS et de sa singularité, formaliser les leviers de son intégration dans les politiques publiques mais aussi moderniser les dispositions législatives qui la concernent. Des éléments très positifs, d’autant que le ministre annonce une "concertation approfondie avec les acteurs du secteur", associant les représentants des collectivités locales.

Si ces intentions sont suivies d’actes, si la concertation est complète et fructueuse, et EELV y contribuera de toutes ses forces puisque nous représentons sans aucun doute la force politique qui a le plus investi dans ce domaine - sur le terrain aux côtés des acteurs et des réseaux, dans les collectivités locales où nos élus sont présents -, l’essor de l’économie sociale et solidaire pourra changer durablement le paysage de l’économie et de la société française toute entière.

Jean-Philippe MAGNEN
3ème vice-président du Conseil Régional Pays de la Loire
Porte-parole national d’Europe Ecologie les Verts
06 37 38 20 72



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 :