Toujours davantage de "consom’acteurs"

Publié le 25 octobre 2011 en accès
Commentaire(s) :

À l’heure de la mondialisation, certains préfèrent acheter local quand ils le peuvent. S’il est difficile de trouver des produits manufacturés fabriqués près de chez soi, pour se nourrir, les citadins se tournent vers les fermes du voisinage. Les Amap (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) remportent un tel succès que certaines d’entre elles ont du mal à répondre à la demande. Comment fonctionnent-elles ? Georgette Korhel, présidente de l’association des amapiens du Golfe (Cogolin) et « consomm’actrice » militante, répond à nos questions.

Les Amap ne concernent que les fruits et légumes.

FAUX. On peut aussi avoir de la viande bovine et ovine, du fromage de chèvre, des œufs, du poisson. Cela dépend du contrat.

Source : La suite de l’article en cliquant ici...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 :