« T’as tes règles, et alors ? » : la FCPE lance une campagne pour lutter contre la précarité menstruelle

Publié le 9 mars 2020 en accès grand public
Commentaire(s) :

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars, la FCPE réaffirme son engagement pour rendre effectifs les droits des enfants, les droits des femmes et l’égalité filles-garçons et plus particulièrement le droit des filles à avoir leurs règles sans être stigmatisées. Aujourd’hui, au sein du système scolaire ce sont près de 2 millions de jeunes filles qui sont concernées tous les mois par leurs règles.

La fédération lance donc dans la continuité de sa campagne des toilettes à l’école une grande campagne d’affichage « T’as tes règles, et alors ? » dans tous les établissements scolaires publics du territoire. Au total ce sont donc 8 000 établissements scolaires qui sont concernés par cette campagne.

Pour la FCPE, l’objectif est double : d’une part briser le tabou des règles et d’autre part demander la distribution gratuite des protections hygiéniques et éviter que la précarité menstruelle, qui existe dans certains territoires, ne s’installe davantage, jusqu’à toucher, on le sait à l’âge adulte, près de deux millions de femmes.

La FCPE demande que ces protections soient accessibles à toute heure de la journée ; que l’accès aux toilettes soit possible pendant les cours. Les adolescentes doivent pouvoir avoir accès à des toilettes propres, où elles se sentent en sécurité, avec du savon, de quoi se sécher les mains et des poubelles installées dans chaque toilette pour préserver leur intimité. Elle invite tous les élus parents d’élèves des conseils d’administration des collèges et lycées à présenter une motion dans ce sens.

MOTION

Pour un accès libre et gratuit aux protections hygiéniques dans l’établissement scolaire

Nous, parents FCPE élus demandons à Monsieur/Madame le/la Président.e de la région/du département XXX l’installation de distributions de protections hygiéniques gratuites dans l’établissement.

Les menstruations sont un impensé dans le quotidien scolaire des jeunes filles.

Elles se retrouvent démunies dans l’établissement et trop souvent sans solution hormis celle de quitter les cours.
Les jeunes filles en grande difficulté sociale souffrent d’autant plus de discriminations pour avoir accès aux protections hygiéniques alors même que c’est un besoin essentiel et périodique.
C’est encore et toujours un tabou dans la société et dans les relations hommes-femmes et c’est un facteur stigmatisant encore plus marqué en période adolescente.

Nous attendons des pouvoirs publics qu’ils se saisissent de cette question pour mettre fin à la précarité menstruelle des jeunes filles.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 :