Si le Premier ministre avait l’intention de provoquer les chômeurs, c’est réussi.

Publié le 10 juin 2005 en accès
Commentaire(s) :

Le chèque emploi est une nouvelle formule du travail journalier et le nouveau contrat d’embauche (un CDI comprenant une période d’essai de 2 ans) est en réalité un CDD pouvant aller de 1 à 24 mois. Ces deux dispositifs institutionnalisent le travail précaire et promettent un nouveau cortège de travailleurs pauvres.
La prime de 1000 euros promise aux chômeurs en difficulté qui accepteraient de reprendre un emploi « raisonnable » relève de l’indécence. On envoie les chômeurs au STO mais on leur offre le billet de train pour qu’ils s’y rendent sinon, les sanctions vont pleuvoir, prévient le chef du gouvernement. En revanche, Dominique de Villepin ne dit rien sur l’indemnisation des chômeurs. Il sait pourtant que 60% des chômeurs ne sont plus indemnisés par les ASSEDIC.
Il sait aussi que plus le montant des allocations est faible, plus les périodes de chômage sont longues et qu’il est donc nécessaire d’augmenter les revenus des chômeurs. Le Premier ministre méprise le message sorti des urnes le 29 mai 2005 en proposant une nouvelle « popote » libérale. Nous n’en sommes que plus déterminés à nous mobiliser dans les manifestations du 21 juin 2005.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2005 :