Refus de l’intégration de l’API dans le RSA


Le projet de loi relatif à la mise en place du RSA (Revenu de Solidarité Active) vise les bénéficiaires de l’API (Allocation Parent Isolé) et du RMI (Revenu Minimal d’Insertion) par un nouveau mécanisme d’intéressement à la reprise d’activité. C’est donc la disparition pure et simple de ces deux prestations.

Rappelons que l’Allocation Parent Isolé a été créée en 1976 et est versée aux personnes qui ont peu ou pas de ressources et se retrouvent subitement seules pour assurer la charge d’un ou plusieurs enfants. L’API a une durée limitée (3 ans maximum). L’API est donc une prestation familiale, puisqu’elle est légitimée par la présence d’enfants, ayant pour seule exigence un critère d’isolement. Or, en intégrant l’API dans le dispositif du RSA, ses bénéficiaires se voient soumis à une contrepartie, inexistante jusque-là.

Il est à craindre qu’avec l’intégration de l’API dans le RSA, certains bénéficiaires actuels de l’API ne puissent pas prétendre au RSA, ou encore, que la mère qui ne répond pas aux exigences du dispositif du RSA (refus d’un emploi ou d’une démarche d’insertion par exemple) en soit exclue.

Source : La suite de l’article par ici...


5 Messages

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »