Présentation et historique

Publié le 15 décembre 2003 en accès
Commentaire(s) :

Créative, son offre couvre l’ensemble de leurs besoins en assurance de biens et responsabilité civile, en santé, en épargne et assurance vie, en prévoyance comme en crédits.
Toute une gamme de services leur simplifie aussi la vie.
Innovations et compétitivité confortent depuis plusieurs années la place de MAAF Assurances aux premiers rangs des assureurs français. Une place que le Groupe doit aussi à sa réussite commerciale, qui salue une vision conquérante du mutualisme.

UNE HISTOIRE DE CONQUETE...

1950
La Mutuelle d’Assurance Automobile Artisanale de France (MAAAF) est créée le 30 mai, avec l’appui de la Chambre de métiers des Deux-Sèvres. Les artisans fondateurs anticipent le développement de l’automobile et décident de s’assurer mutuellement, par souci d’économie et esprit de solidarité.

1951
Le 2 novembre, la MAAAF obtient l’agrément de la Direction des assurances. Son siège se situe alors dans les locaux d’une ancienne charcuterie, quai de la Gare, à Niort.

1952
Avec le relais des Chambres de métiers, le développement de la MAAAF est rapide : le nombre de sociétaires passe de 1000 à 7000 en moins d’un an, le nombre de salariés de 6 à 17.

1960
La MAAAF compte 100.000 sociétaires. Afin de répondre aux attentes des artisans, elle étend progressivement son offre à l’assurance habitation et aux risques professionnels. Elle perd au passage le « A » de Automobile.

1968
La création d’un réseau national commun avec la MACIF permet à la MAAF de couvrir tout l’Hexagone. Elle développe les assurances multirisques, ainsi que le crédit automobile, avec la SOCRAM.

1976
La rupture avec la MACIF amène la MAAF à étendre son offre à des cibles grand public, qui nourrissent le réseau développé sur tout le territoire. A la fin des années 70, l’élargissement de ses statuts officialise cette ouverture au grand public.

Années 80
Forte d’un million de clients, la MAAF diversifie avec succès ses activités (assistance, assurance vie, protection juridique, etc.). Cependant, le développement d’activités bancaires s’avère une démarche trop aventureuse et des problèmes de management mènent la mutuelle au bord du gouffre.

1992
Jean-Claude Seys prend la présidence de la MAAF, qui s’appelle désormais MAAF Assurances. Sous son impulsion, une Charte de progrès est mise en place. Elle ramène la mutuelle sur la voie du développement.

1995
La croissance retrouvée et relancée, un projet d’entreprise baptisé Horizon 2005 est élaboré avec les salariés. Parallèlement MAAF Assurances développe de nouveaux canaux de distribution et de nouvelles prestations de services.

2000
La création de Covéa, avec le Groupe MMA, et la participation à l’alliance EUREKO ouvrent de nouvelles perspectives de développement en France et en Europe , grâce aux économies d’échelle et aux échanges de savoir-faire.

LA VIE MUTUALISTE

MAAF Assurances a quelque chose de plus qu’une société d’assurance :
c’est une société d’assurance mutuelle.

En effet, même si le Groupe MAAF Assurances rassemble des sociétés anonymes et des GIE, c’est une mutuelle qui, à sa tête, contrôle ces structures et assume les fonctions centrales.

En tant que mutuelle, son fonctionnement est différent de celui des compagnies d’assurance traditionnelles.

Chaque client est aussi un sociétaire, qui peut participer à la gestion de MAAF Assurances à travers des représentants qu’il désigne : les délégués. Elus par tiers pour 6 ans, les délégués sont au coeur du système mutualiste. Représentants des sociétaires, ils participent à l’Assemblée générale annuelle et approuvent les comptes. Ils élisent les administrateurs de MAAF Assurances et ratifient la nomination des membres du Conseil de contrôle.

Le fonctionnement de MAAF Assurances est donc adapté à l’exercice de cette délégation et de ce contrôle. Il permet à chaque assuré :

- d’être informé : grâce aux publications périodiques et notamment au magazine
Contact, diffusé gratuitement depuis près de 50 ans à l’ensemble des sociétaires
- de voter : chaque client peut intervenir dans la gestion de sa mutuelle en élisant, par
correspondance, des délégués qui le représentent à l’assemblée générale.
- d’être délégué : chaque client peut se porter candidat au poste de délégué.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2003 :