Premier salon Handicap & Achats Responsables : Investir sur le secteur protégé pour renforcer les politiques RSE !

Publié le

Premier salon Handicap & Achats Responsables : Investir sur le secteur protégé pour renforcer les politiques RSE !

Engagé dès la genèse du projet, l’Unapei a participé à l’organisation du nouveau salon Handicap & Achats Responsables lancé par LVMH et Les Echos qui aura lieu le 14 mars 2016 au Palais des Congrès de Paris. Une occasion unique de montrer que le secteur protégé est aujourd’hui une véritable force au service des entreprises.

Au cœur de l’innovation sociale, s’adaptant en permanence à l’évolution du marché, le secteur protégé constitue aujourd’hui un vrai levier pour les politiques RSE des entreprises. En intégrant la différence dans leur politique, elles assument pleinement leur responsabilité sociétale tout en se préparant à faire face aux évolutions futures du marché.

Les Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT), établissements médico-sociaux, représentent une véritable opportunité d’accéder à une activité professionnelle pour des personnes handicapées. Et si les entreprises visent à satisfaire à leur obligation d’emploi en recourant aux ESAT, elles trouvent auprès du secteur protégé des partenaires efficaces, performants et innovants. Comme le dit Vincent Turquet, directeur de l’ESAT d’Aiffres de l’ADAPEI 79 « Nous ne vendons pas du handicap, nous vendons de la qualité ». Cet ESAT qui a créé la marque « Wiki Cat » accompagne aujourd’hui 190 ouvriers et propose aux crèches, écoles maternelles ou espaces de jeux publics une gamme de mobiliers ludiques, ergonomiques, résistants et écologiques. Un exemple qui prouve que les ESAT s’inscrivent aujourd’hui pleinement dans l’activité économique ordinaire et sont des partenaires ou prestataires à part entière.

De plus en plus d’entreprises ont compris qu’avec les ESAT, elles investissent aussi sur un savoir-faire, une capacité à concilier impératifs économiques et fragilités des collaborateurs. Lieux d’ingénierie et d’innovation sociale, le secteur protégé est une force économique au service d’un projet social. Les travailleurs handicapés y développent des compétences multiples grâce à un accompagnement adapté et une formation continue. Les méthodes de travail et l’organisation mises en place permettent d’une part aux personnes handicapées d’évoluer sereinement dans leur environnement de travail et aux entreprises de maintenir une production soutenue et de qualité d’autre part.

L’Unapei et ses associations ont posé les jalons du secteur protégé en inventant le CAT (Centre d’aide par le travail) devenu ESAT (Etablissement d’aide par le travail). Avec ses 600 ESAT et 120 Entreprises adaptées implantés sur l’ensemble du territoire, le mouvement Unapei est aujourd’hui un des premiers acteurs du secteur protégé. Ces établissements s’inscrivent aujourd’hui dans tous les secteurs d’activité, notamment dans les secteurs économiques de pointe, tels que l’automobile, l’aéronautique, la pharmaceutique ou encore le numérique. L’Unapei sera présente aux côtés de 12 de ses établissements (ESAT et EA).

Autres articles dans cette rubrique

"Anniversaire des 1 an" de la condamnation de l’État français par le Conseil de l’Europe pour violation des droits des personnes en situation de handicap et de leurs familles : l’Europe nous regarde !

Alors que les élections européennes approchent, les manquements demeurent. Pour l’Unapei, APF France handicap, l’Unafam et la FNATH, il y a urgence ! Défaut d’accompagnements adaptés et pénuries de...

12:25 JO : Le handicap intellectuel et cognitif, grand exclu. L’Unapei appelle à des Jeux accessibles à tous !

Près de 350 000 visiteurs en situation de handicap du monde entier sont attendus en France à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de l’été 2024. Qu’ils soient athlètes ou spectateurs, la...

Les français & les métiers du « prendre soin » : malgré 50 000 postes à pourvoir, moins d’un Français sur deux souhaiterait exercer un métier du médico-social

Résultats inédits d’un sondage OpinionWay pour l’Unapei sur l’attractivité des métiers du secteur médico-social 150 000 postes sont à pourvoir dans le secteur médico-social d’ici 2025, soit près d’un...

close