Pour la FEHAP, la fin de vie doit se construire de manière individualisée autour de la personne, avec une attention particulière pour les plus vulnérables

Publié le

Pour la FEHAP, la fin de vie doit se construire de manière individualisée autour de la personne, avec une attention particulière pour les plus vulnérables

A l’initiative du Président de la République, le débat sur l’euthanasie et le suicide assisté a été relancé en France en vue d’une éventuelle loi d’ici la fin de l’année 2023. La FEHAP, fédération de référence du secteur privé solidaire en santé, a choisi la voie de la concertation en donnant la parole aux professionnels du soin et de l’accompagnement qu’elle représente, suivi d’un débat au sein de ses instances. En résulte une feuille de route qui s’articule autour de l’organisation des soins, la formation et (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

La FEHAP accueille avec bienveillance et circonspection l’aide exceptionnelle de 500 M€ au titre de l’année 2023 et la restitution de la sous-exécution de l’ONDAM pour un montant de 470 M€

La FEHAP, qui demandait 300 M€ (200 M€ au titre de l’inflation et 100 M€ au titre de la sous exécution de l’ONDAM), regrette que ces enveloppes ne viennent pas combler les besoins financiers de ses...

Autisme : favoriser l’inclusion des personnes, en Espagne

De la Suède au Japon, en passant par le Canada, l’Allemagne, le Portugal, et l’Espagne, découvrez les pratiques innovantes et idées inspirantes adoptées par ces pays pour relever les défis du...

Favoriser le lien social avec les coloc’ pour personnes âgées, en Allemagne

De la Suède au Japon, en passant par le Canada, l’Allemagne, le Portugal, et l’Espagne, découvrez les pratiques innovantes et idées inspirantes adoptées par ces pays pour relever les défis du...

close