PLF 2018 : réaction des ONG après la 1e lecture

Publié le 25 octobre 2017 en accès
Commentaire(s) :

Lors de l’examen de la première partie du projet de loi de finances 2018 aujourd’hui, l’Assemblée nationale a manqué l’occasion d’augmenter le budget de l’aide au développement grâce à la taxe sur les transactions financières.

Les ONG, membres de la campagne #MERCIDAVANCE, déplorent un mauvais signal envoyé par l’Assemblée Nationale pour remettre la France sur les rails de la lutte mondiale contre l’extrême pauvreté et les changements climatiques. Ils se sont privés de de renforcer la taxe sur les transactions financières et d’allouer l’intégralité de ses recettes à l’aide au développement.

Rappelons que la France s’est engagée à allouer 0,7% de sa richesse nationale à l’aide au développement et le Président de la République a promis d’atteindre une cible intermédiaire à 0,55% d’ici la fin de son mandat. En l’état, le budget proposé ne permet pas d’honorer ces engagements.

Source : La suite sur le site d’origine...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 :