Michel Delebarre, Ancien ministre d’Etat, Président de l’Union sociale pour l’habitat : "Non à une remise en cause de l’obligation des 20% de logements sociaux"

Publié le 20 février 2006 en accès
Commentaire(s) :

Le Président de l’Union sociale pour l’habitat, Michel Delebarre, ancien ministre d’Etat, réaffirme son opposition la plus nette, après que le Gouvernement ait accepté lors du premier débat à l’Assemblée nationale, des amendements qui intègrent l’accession sociale dans le quota des 20 % de logements sociaux prévu par la loi SRU.

Ces dispositions conduisent automatiquement à une remise en cause des objectifs de mixité sociale poursuivis par l’article 55 de la loi SRU.

De telles dispositions, si elles devaient être maintenues vont à l’encontre des objectifs d’une meilleure répartition des logements sociaux sur le territoire et peuvent permettre à certaines communes de réduire leur obligation d’accueil de familles à ressources modestes et faibles.

L’accession sociale à la propriété est, certes, nécessaire pour assurer la diversité urbaine, mais son décompte dans les logements sociaux impliquerait nécessairement une augmentation du quota de 20 %.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 :