Marche arrière pour les aidant·e·s. Ou quand La République En Marche (LREM) est le seul parti à rejeter la proposition de loi Guidez pour les aidant·e·s, pourtant votée à l’unanimité au Sénat

Publié le

Marche arrière pour les aidant·e·s. Ou quand La République En Marche (LREM) est le seul parti à rejeter la proposition de loi Guidez pour les aidant·e·s, pourtant votée à l'unanimité au Sénat

Le jeudi 25 octobre 2018, le Sénat a adopté à l’unanimité la proposition de loi visant à favoriser la reconnaissance des proches aidant·e·s, présentée par Mme Jocelyne GUIDEZ, sénatrice de l’Essonne. L’unanimité autour de cette proposition est le signe flagrant que la question des aidant·e·s rassemble au-delà des bords politiques. Il en était de même pour la proposition de loi Dharréville, rejetée le 8 mars dernier malgré un consensus transpartisan sur l’urgence d’agir pour les aidant·e·s, et sur le contenu (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

close