Confinement : 55% des aidant.e.s ont dû effectuer des actes habituellement pratiqués par des professionnel.le.s

Publié le

Confinement : 55% des aidant.e.s ont dû effectuer des actes habituellement pratiqués par des professionnel.le.s

Suppression ou diminution des aides à domicile, manque de personnel soignant, fermeture des structures d’accueil, ... les aidant.e.s se sont retrouvé.e.s en première ligne pendant le confinement pour s’occuper, seul.e.s, la plupart du temps, de leur proche fragilisé. Afin d’identifier les difficultés rencontrées et les solutions trouvées par les aidant.e.s pour accompagner leur proche pendant le confinement, le Collectif Je t’Aide a réalisé une étude, en partenariat avec EmiCité « les aidant.e.s à (...)

Toute l'actualité sur l'ESS dans votre poche,
partout, tout le temps.

Il vous reste 80% de cet article à lire.

Je me connecte Je m'abonne

Autres articles dans cette rubrique

Rencontre " Santé mentale des aidant·es, parlons-en "

Le Collectif Je t’Aide et la Macif vous donne rendez-vous le jeudi 13 juin de 14h30 à 17h pour mieux identifier les moments de rupture et trouver des solutions concrètes pour être accompagné·e en...

close