Les spécialistes du bio se payent les GMS (et pas qu’un peu)

Publié le 29 novembre 2019 en accès grand public
Commentaire(s) :

Biocoop, Naturalia, La Vie Claire et consorts s’attaquent d’une même voix aux distributeurs généralistes. Ils vantent leur éthique en ciblant violemment les GMS.

Un costume dans un verger. Un SUV avec chauffeur qui traverse un champ. Des techniciens en combinaison blanche qui projettent des pesticides. Le Synadis bio pousse loin la caricature pour vanter « l’éthique » des enseignes spécialistes du bio et dénoncer l’hypocrisie supposée des distributeurs classiques : « Ceux qui font du bio, mais dont la spécialité reste de faire de l’argent ».

Emploi de pesticides, serres chauffées, importations et relations avec les producteurs sont autant de combats repris dans ce film, comme dans le manifeste qui accompagne l’initiative pour rappeler que « Pour certains, le bio c’est juste une étiquette. Pour nous, c’est une éthique. ».

Source : Linéaires du 13/11/2019 par Amaury Beautru


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 :