Les lobbies OGM éjectés de l’Assemblée

Publié le 25 octobre 2012 en accès
Commentaire(s) :

Monsanto, Bayer ou encore Syngenta devraient se voir retirer leur badge d’accès à l’Assemblée. Une mesure symbolique à l’heure où les scientifiques s’écharpent sur la question des OGM. Coïncidence ?

En plein débat sur les OGM lancé par l’étude de Gilles-Eric Séralini, et après les remous de l’affaire Médiator des laboratoires Servier, voilà que les représentants d’intérêts des entreprises d’agrochimie et des laboratoires pharmaceutiques deviennent persona non grata à l’Assemblée nationale.

C’est le site Acteurs publics qui a, le premier, révélé que le badge d’accréditation permanente allait être retiré aux lobbyistes de ces sociétés. Et leur nom, tout bonnement rayé de la liste des représentants des quelque 170 entreprises, fédérations professionnelles, associations, cabinets de lobbying et organismes divers bénéficiant d’un badge.

Source : La suite de l’article...

Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2004 :