La Caisse des Dépôts investit dans l’innovation financière et sociale en souscrivant au titre associatif proposé par l’Adie

Publié le 30 décembre 2015 en accès
Commentaire(s) :

La Caisse des Dépôts participe à hauteur de 2,76 M€ à la souscription de l’émission de plus de 9 M€ de titres associatifs de l’Adie, association pionnière du microcrédit en France, pour financer son nouveau plan stratégique.

L’objectif pour la Caisse des Dépôts, qui réalise pour la première fois ce type d’opération, est d’apporter un soutien à l’Adie dans le renforcement de ses fonds propres, dans le but d’accompagner et de financer plus de projets de création et de développement d’entreprises (dont 22% sont situées en zone politique de la ville, 43% sont portées par des femmes et 25% par des jeunes).

Premier opérateur de microcrédit en France depuis sa création en 1989, l’Adie a pour mission de financer les personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire pour leur permettre de créer leur entreprise, et ainsi leur emploi. Elle accompagne également les micro-entrepreneurs, avant, pendant et après la création de leur activité pour en favoriser la pérennité.

Plusieurs partenaires de l’Adie participent à l’opération aux cotés de la Caisse des Dépôts : AXA (via Ecofi Investissements ) pour 25% des titres émis, Groupe BNP Paribas à hauteur de 10%, et d’autres investisseurs ayant pris des tickets allant de 20 et 1000 K€ ( Mirova, la SIFA, Allianz GI, la Caisse Solidaire, ENGIE) .

L’investissement dans les structures de l’économie sociale et solidaire qui interviennent directement dans le développement économique des territoires constitue une priorité de la Caisse des Dépôts.

Les titres associatifs ont été rendus plus attractifs par la loi ESS de 2014, qui a réformé en profondeur cet outil de financement de long terme, innovant, pour accompagner le développement des fonds propres des associations, en rendant l’émission et la souscription de ces titres plus intéressantes.

Par ce choix, la Caisse des Dépôts montre que les nouveaux titres associatifs ont un bel avenir. Plus souples et d’une durée minimale de 7 ans, ils constituent un outil de financement adapté à fort impact social.

Il est à noter que le ticket minimum élevé en fait un instrument clairement destiné aux moyennes ou grosses associations.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2004 :