Changement loi MICROCREDIT en France : L’ADIE et BABYLOAN annoncent leur PARTENARIAT

Publié le 23 juin 2010 en accès
Commentaire(s) :

BABYLOAN ET L’ADIE SALUENT LES MESURES ADOPTÉES
PAR LE SÉNAT EN FAVEUR DU MICROCRÉDIT EN FRANCE,
ET ANNONCENT LEUR PARTENARIAT

Mardi 22 juin : Babyloan, premier site Internet de microcrédit en
Europe, se félicite de l’adoption par le sénat du projet de loi sur
le crédit à la consommation contenant des mesures favorisant le
microcrédit en France. Babyloan et l’Adie (Association pour le droit
à l’initiative économique) annoncent donc leur partenariat, pour
la création du premier site internet de microcrédit en France qui
permette une solidarité Nord-Nord.

Babyloan et l’Adie se félicitent de ces nouvelles mesures : une opportunité pour démocratiser le microcrédit en
France !

L’appel pour le développement du microcrédit en France de Maria Nowak et d’Arnaud Poissonnier, fondateur du site
Internet Babyloan.org, a été entendu.

Certaines mesures de ce projet de loi élargissent en effet le champ des ressources financières des associations de
microcrédit (l’Adie), en permettant aux particuliers de prêter leur argent simplement, grâce à des plateformes Internet
comme Babyloan.org.

Or, jusqu’à présent, la loi ne permettait pas, pour les particuliers, de prêter leur argent aux associations de microcrédit
par ce moyen. (Seules les ressources bancaires constituaient, pour l’essentiel, les moyens de financement de ces
associations). En conséquence, les particuliers français ne pouvaient que prêter à des micro-entrepreneurs des pays du
Sud, à travers des sites comme Babyloan. Il leur était impossible d’en faire autant dans leur pays.
Babyloan et l’Adie annoncent leur partenariat

L’adoption de ces mesures permet enfin à Babyloan de créer un volet « France » au site internet. Très prochainement,
et grâce à un partenariat avec l’Adie, les Français pourront parrainer des micro entrepreneurs de leur pays.

L’accès à la plateforme Babyloan pour des bénéficiaires français permettra non seulement d’accélérer le développement
du microcrédit en France, mais également d’améliorer la performance de ces micro-entrepreneurs. En effet, grâce à des
fiches-portrait, les bénéficiaires de microcrédit se verront offrir une visibilité sur Internet.
« Nos internautes réclament quotidiennement la possibilité de pouvoir réaliser leurs prêts solidaires aux bénéfices de
Français près de chez eux… », déclare Arnaud Poissonnier. « Nous sommes enchantés que la loi nous permette enfin de
mettre en place ce dispositif avec l’Adie ».

Emmanuel Landais, directeur général de l’Adie, se félicite également de ce partenariat : « Grâce au volet français
du site de Babyloan, l’Adie est doublement présente sur Internet pour satisfaire ses clients. Adie Connect
(http://www.adieconnect.fr/) offrait déjà depuis un an la possibilité d’être financé et accompagné en ligne. Le partenariat
avec Babyloan vient renforcer la visibilité de nos services et de nos clients sur le Web et ouvre aussi une nouvelle voie pour
collecter des ressources financières ».

L’électricien auquel chacun fait appel pourrait bientôt être l’entrepreneur que l’on parraine : une nouvelle conception de
la solidarité en France !

- À propos du microcrédit en France :
Selon l’IGF (Inspection Générale des Finances), le microcrédit aurait permis de créer ou de maintenir 48.000 emplois
en 2008. Cette même étude souligne que « la pérennité des entreprises financées par ce biais est plus forte que celle de
la moyenne des jeunes entreprises ». Selon l’IGF, les demandes de microcrédits, qui ont augmenté de 64% entre 2006
et 2008, pourraient s’élever à 100.000 d’ici 2010.
- À propos de Babyloan
Créé il y a un an et demi, Babyloan permet à tous les internautes de parrainer les micro-entrepreneurs de pays en voie
de développement en leur prêtant une somme qui leur permet de réaliser leurs projets économiques et développer
leurs activités de subsistance. Il a déjà réuni près de 7000 membres qui ont prêtés 750 000 euros à plus de 3 000
bénéficiaires de micro crédit dans 8 pays en développement. Babyloan a récemment gagné le concours international du
Forum des Innovations Financières pour le Développement, prix d’envergure initié par la Bill & Melinda Gates Foundation,
la Banque Mondiale et l’Agence Française de Développement, grâce à son projet « L’@ peu prêt », une nouvelle méthode
de financement solidaire par Internet. Babyloan a reçu un prix de 100 000 dollars.
- À propos de l’Adie
L’Adie est une association reconnue d’utilité publique qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système
bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur emploi grâce au microcrédit. Avec 130 antennes et 380 permanences,
l’Adie couvre tout le territoire national. 500 salariés permanents sont à l’écoute des créateurs d’entreprises. Ils sont aidés
par près de 1 500 bénévoles disposant de compétences variées (gestion, appui administratif, développement commercial,
marketing, banque, etc.). Depuis sa création en 1989 par sa Présidente Maria Nowak, l’Adie a financé près de 85 000
microcrédits générant plus de 80 000 emplois.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2021 : Articles de l'année 2020 : Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :