Coup de pompe chez les pompiers volontaires

Publié le

Coup de pompe chez les pompiers volontaires

Les pompiers volontaires sont de moins en moins nombreux à vouloir porter l’uniforme. En cause : la multiplication des interventions qui ne sont normalement pas de leur ressort et l’usure ressentie face aux dérèglement climatique. La profession s’en inquiète.

Que se passe-t-il chez les sapeurs-pompiers ? Ils sont 30.000 de moins qu’il y a 30 ans alors que les interventions, elles, ont considérablement augmenté ces dernières années. Si l’engagement fait toujours rêver et que le métier reste populaire, la profession s’inquiète aujourd’hui d’une possible pénurie de pompiers, notamment chez les volontaires qui représentent à eux seuls 79% des effectifs.

Source : En savoir plus ?

Autres articles dans cette rubrique

close