Associations : une ambition affichée, des actes à concrétiser

Publié le 29 avril 2019 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

L’allocution, à l’issue du Grand Débat National, du Président de la République a ouvert la perspective attendue d’une politique de plus grande ambition pour accompagner les associations. Un chantier à densifier et accélérer pour les prochains mois.
Affirmant le rôle essentiel du tissu associatif dans tous les territoires, Emmanuel Macron a demandé au Gouvernement de bâtir « une politique beaucoup plus ambitieuse pour accompagner les associations et particulièrement les plus petites ».
Le Mouvement associatif se félicite de cette annonce qui doit permettre de densifier la feuille de route sur la vie associative présentée fin 2018 par Gabriel Attal, Secrétaire d’État en charge de la vie associative, et de répondre aux difficultés croissantes d’un grand nombre d’associations dans un contexte de réduction de leurs moyens.
Cela vient conforter l’expression et les propositions issues du rapport Pour une politique de vie associative ambitieuse et une société de l’engagement remis au Premier Ministre le 8 juin 2018 par Philippe Jahshan, Président du Mouvement associatif.
Dans l’immédiat, et en vue du prochain projet de loi de finances, Le Mouvement associatif appelle le Gouvernement :
- à œuvrer à une politique de soutien à l’emploi associatif à travers la création d’un dispositif de 38 000 emplois socialement utiles appuyant le projet associatif ;
- à doubler les moyens nécessaires au Fonds de développement pour la vie associative (FDVA) et le positionner dans une perspective de croissance d’ici à la fin du quinquennat ;
- à soutenir l’accompagnement des associations et les dispositifs associés.

Le Mouvement associatif appelle également à une vigilance toute particulière sur la politique de soutien à l’engagement dont la porte d’entrée ne peut être seulement circonscrite au service national universel, mais soutenir et valoriser directement l’engagement personnel et collectif des 22 millions de bénévoles, et des milliers de volontaires, notamment en service civique.
Rappelons enfin que la politique de vie associative contribue directement au soutien des politiques sociales et solidaires, à la transition écologique et aux services de proximité portés par des millions d’associations, actrices d’une vitalité démocratique. Donner plus d’importance aux associations dans notre démocratie a d’ailleurs été plébiscité dans les résultats du Grand Débat, et la réforme constitutionnelle qui va se poursuivre devra en donner une traduction concrète, notamment dans le cadre de la refonte du Conseil économique social et environnemental.
Le Président du Mouvement associatif sera reçu la semaine prochaine par Gabriel Attal, Secrétaire d’État en charge de la vie associative pour travailler concrètement à cette « plus grande ambition » pour les associations.


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2009 : Articles de l'année 2008 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :