+88%, c’est l’augmentation du nombre de Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif (SCIC) en 5 ans

Publié le

+88%, c'est l'augmentation du nombre de Sociétés Coopératives d'Intérêt Collectif (SCIC) en 5 ans

20 ans après la création de ce statut juridique, il existe en 2021 1211 Sociétés coopératives d’intérêt collectif (Scic) en France. Le succès de ce statut coopératif original s’est particulièrement confirmé ces dernières années : + 88% de leur nombre en 5 ans, et atteignent 13 190 salariés à fin 2021, soit une augmentation de 160% depuis 2016.

La SCIC associe des personnes privées et/ou publiques autour d’un projet commun alliant efficacité économique, développement local et utilité sociale Pour se constituer, une Scic doit obligatoirement associer : des salariés (ou en leur absence des producteurs agriculteurs, artisans…), des bénéficiaires (clients, fournisseurs, bénévoles, collectifs de toute nature, …), un troisième type d’associé selon les ambitions de l’entreprise (entreprise privé, financeurs, association, …). Les collectivités territoriales, leurs groupements et les établissements publics territoriaux peuvent devenir associés et détenir jusqu’à 50 % du capital. Preuve que cet ADN territorial est au cœur du modèle : près de 7 SCIC sur 10 comptent une collectivité parmi leurs sociétaires Cette particularité du multi-sociétariat confère à l’entreprise une portée d’intérêt général, qui explique en grande partie l’engouement suscité par ce statut juridique. Pour un nombre croissant de décideurs, la SCIC est conçue comme un moyen de localiser plus justement des activités économiques à travers l’ESS.

Source : La suite sur le site d’origine...

Autres articles dans cette rubrique

Renforcer la société civile et l’ESS : une urgence démocratique

Les résultats du second tour des élections législatives ont permis d’éviter une majorité d’extrême-droite à l’Assemblée nationale. Alors que la France connait à présent une situation parlementaire inédite,...

Mobilisation générale de l’ESS face à l’extrême droite

Les résultats du premier tour des élections législatives donnant le Rassemblement National en tête, avec 29,25% des suffrages exprimés, rendent possible une majorité d’extrême-droite à l’Assemblée...

close