5 initiatives exemplaires récompensées par les Prix de l’inspiration en ESS de la Fondation Crédit Coopératif

Publié le 10 octobre 2019 en accès réservé aux abonné.e.s
Commentaire(s) :

Dans un contexte économique, social et environnemental difficile, la Fondation Crédit Coopératif a décerné ses Prix nationaux à des structures de l’Économie sociale et solidaire engagées pour défendre l’environnement, promouvoir l’électronique responsable et favoriser la réinsertion de personnes incarcérées. Les lauréats seront mis à l’honneur de la Rencontre Nationale du Crédit Coopératif le 5 décembre prochain.

- GROUPEMENT BÉTA ÉNERGIE (PUY DE DOME) – 7 000 €
Une réponse duplicable à l’enjeu énergétique dans les territoires ruraux
BETA Énergie réunit un exploitant forestier, un chauffagiste, un ingénieur, un fabricant de chaudières bois et de chaufferies en module et des collectivités locales afin de proposer une offre de chauffage au bois « clé en main » intégrant les coûts d’étude, de conception, d’investissement, de réalisation, d’exploitation et d’entretien d’un système de chauffage collectif en milieu rural. Cette innovation permet de sortir des énergies fossiles en s’appuyant sur le principe d’économie circulaire grâce à un combustible renouvelable local : les plaquettes bois, issues des forêts auvergnates, gérées durablement. BETA Energie démontre ainsi qu’il est possible de développer une solution durale à moindre coût, en accompagnant la création d’une régie communale de distribution de chaleur, en contribuant aux travaux de réfection de voieries et en impliquant les populations dans le projet.

- COOPÉRATIVE COMMOWN (Haut-Rhin) – 7 000 €
Pour une électronique plus responsable, valorisant le réemploi et la réparation
La coopérative strasbourgeoise s’inscrit dans le mouvement de l’électronique durable et éthique en proposant à la location longue durée des smartphones et des PC. Cette démarche promeut ainsi « l’économie de la fonctionnalité ». Le projet apporte aux fabricants un soutien sur le long terme, aux investisseurs un placement qui a du sens, et aux usagers des appareils sur lesquels ils reprennent la main. En collaborant avec l’entreprise néerlandaise Fairphone, Commown est l’un des premiers relais de l’électronique responsable en France, proposant des appareils écoresponsables, modulables, composés de pièces détachées permettant aux consommateurs de pouvoir effectuer facilement des réparations sur leur téléphone. En novembre 2019, le Fairphone 3 sera lancé avec la création d’un système d’exploitation dédié.

- EMMAÜS LESPINASSIÈRE (Aude) – 7 000 €
Proposer des solutions alternatives pour réinsérer d’anciens détenus et éviter l’effet « 2ème peine ».
Emmaüs Lespinassière est une structure agro-écologique innovante et singulière qui accueille des personnes détenues dans le cadre de leur aménagement de peine, sous le régime du placement extérieur. Ces personnes ne sont pas à proprement parlé « libres », mais la structure représente pour eux une transition douce entre le milieu carcéral et le dehors, la liberté. Dans un cadre de vie communautaire, les détenus travaillent comme ouvriers agricole, sont rémunérés et logés sur place. Ils bénéficient d’un accompagnement socio-professionnel soutenu et participent à la vie du village avoisinant. Le chantier Emmaüs Lespinassière reprend le modèle proposé par la ferme de Moyembrie (Aisne), une expérimentation unique et reconnue au niveau national pour sa démarche d’accompagnement des personnes sous-main de justice.

- COOPÉRATIVE SICLE (Maine et Loire) – 7 000 €
Remettre l’écologie au centre des cœurs de ville
SICLE est une coopérative militant pour la protection de l’environnement et les pratiques éco-responsables. Elle regroupe des paysagistes et jardiniers se déplaçant en vélos électriques équipés de remorques. Cette coopérative est articulée autour d’un panel d’activités complémentaires : le jardinage à vélo, écologique et participatif en espace privé, la maîtrise d’œuvre et l‘éco-conception participative sur l’espace public ainsi que l’animation et la formation de publics divers aux paysages comestibles et agriculture urbaine.

- Mention spéciale – LE RAT PERCHÉ (Pas de Calais) – 2 000 €
Les cafés citoyens et les tiers-lieux, nouveaux espaces de dialogue et de mobilisation citoyenne
« Ambassadeur régional de l’ESS » , Le Rat Perché accompagne les porteurs de projets dans leur démarche et promeut l’ESS sur le territoire à travers la création d’un lieu multiculturel et citoyen. Tous les habitants sont sollicités : employés/ouvriers n’ayant pas accès à la culture, familles, jeunes etc. Toutes les formes de culture sont accueillies dans un espace alternatif et accessible, dans un souci d’échanges conviviaux avec la population et de mutualisation des biens, savoirs et expériences avec les autres acteurs associatifs du quartier, qui font du café un acteur participant à la dynamique de la ville.

Zoom sur les Prix de l’inspiration en ESS de la Fondation Crédit Coopératif
Les Prix de l’inspiration en ESS de la Fondation Crédit Coopératif soutiennent chaque année une soixantaine d’initiatives exemplaires et innovantes, partout en France. L’objectif est d’encourager l’essor d’actions utiles dans les territoires et leur donner plus de visibilité pour favoriser leur développement.
Depuis leur création en 1983, les Prix sont devenus un signe de reconnaissance pour le public et les acteurs de l’Économie sociale et solidaire. En 2019, 1 144 candidatures ont été étudiées en collaboration avec les représentants de sociétaires du Crédit Coopératif.

Les membres du jury du Prix national :
- Hugues Sibille, Président de la Fondation Crédit Coopératif , Ancien Délégué interministériel à l’ESS
- Jean-Claude Detilleux, Vice-président de la Fondation Crédit Coopératif
- Jérôme Saddier, Président d’ESS France et Vice-président du Crédit Coopératif
- Stéphanie Aubin, Directrice de la Maison des Métallos
- Christine Chognot, représentante de l’UNIOPSS
- Jacques Defourny, Directeur du Centre d’Economie Sociale à l’Université de Liège
- Elise Depecker, Directrice d’ATIS Aquitaine
- Odile Kirchner, Ancienne Déléguée interministérielle à l’ESS
- Marie-Geneviève Lentaigne représentante de la CG SCOP
- Michel Macorps, Président du Comité de région des sociétaires du Crédit Coopératif pour la région Hauts de France
- Henry Nogues, Professeur émérite de l’Université de Nantes
- Valérie Peugeot, Présidente de l’association Vecam – Chercheuse à Orange Labs
- Véronique Quest, Présidente de l’ADAPEI 23
- Nadine Richez-Battesti, Professeur de l’Université d’Aix-Marseille LEST CNRS
- Victor ROULET, représentant de la Mutualité Française
- Sébastien Thubert, Sciences-Po Paris, Administrateur de la Fonda
- Frédéric Tiberghien, Conseiller d’Etat – Président de Finansol
- Caroline Viard, Directrice de la Communication interne du Crédit Coopératif


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2018 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2013 : Articles de l'année 2012 : Articles de l'année 2011 : Articles de l'année 2010 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 :