100 ans de mutualisme en Loire-Atlantique !

Publié le 15 janvier 2004 en accès
Commentaire(s) :

"Chaque membre, moyennant le seul paiement d’une cotisation, s’assure réciproquement contre les risques de maladies, blessures, infirmités." Le concept de "mutualisme" est né.
29 mars 1903, création de la fédération mutualiste de la Loire Inférieure suite à la loi de 1898 (charte de la Mutualité qui autorise la création d’unions et fédérations mutualistes). Soixante quinze sociétés adhèrent ; Gabriel Guist’hau est élu au Conseil supérieur de la Mutualité.
19 octobre 1945, une ordonnance nationale institue la Sécurité sociale couvrant ainsi l’ensemble de la population du pays contre tous les facteurs d’insécurité. Une nouvelle ordonnance définit, de fait, les nouveaux champs d’actions de la Mutualité. Couverture complémentaire médico-chirurgicale, prévoyance et entraide, développement d’œuvres sanitaires et sociales, prévention des risques sociaux sont inscrits désormais au cœur de l’action mutualiste.

Un réseau de santé mutualiste tourné vers l’avenir
100 ans plus tard, la Mutualité en Loire-Atlantique est plus que jamais un acteur de santé incontournable(1) sur le département : un habitant sur deux est mutualiste. 2 000 salariés. Plus de
1 000 bénévoles et militants mutualistes. Outre la complémentaire santé, la Mutualité en Loire-Atlantique offre un réseau de santé mutualiste sans précédent en France : 13 magasins d’optique, 4 centres d’audioprothèse, 2 pharmacies, 3 centres spécialisés en appareillage pour handicapés,
6 cabinets dentaires, 36 établissements ou services pour personnes âgées, des cliniques réparties sur 8 sites comptant 500 lits.
"Par ce réseau de santé, nous voulons répondre aux besoins de santé et peser sur les coûts. En opérant de cette façon, nous agissons pour que toutes personnes -en priorité les plus modestes- puissent accéder à des soins de qualité" présente Marcel Peyraud président de l’union départementale de 1976 à 1991 et président de l’union des réalisations sanitaires jusqu’en 2002.
Demain, de grands projets se dessinent pour la Mutualité en Loire-Atlantique : la clinique Jules Verne qui va ouvrir ses portes au printemps 2004 à l’est de Nantes. Elle regroupe les cliniques mutualistes de Nantes (urologie, chirurgie digestive, maison de la naissance), les cliniques de l’Espérance et de la Haute Forêt. 296 lits dont 50 en maternité. 80 praticiens.
La Mutualité s’inscrit également dans le projet de Cité sanitaire de St-Nazaire qui verra le jour à l’horizon 2008. "Ce qui compte pour nous ajoute Marcel Peyraud, ce n’est pas une augmentation du chiffre d’affaires. Nous ne sommes pas d’accord avec un affairisme même social. Nous voulons trouver la bonne réponse à de vrais besoins. "

Une dynamique d’union mutualiste jamais démentie en Loire-Atlantique
Pour faire face aux enjeux de la protection sociale et garantir une vraie solidarité aux adhérents, la Mutualité sur le département a toujours su faire passer l’union au-dessus des courants. Ainsi par le passé(2), on retiendra 1976, date clé du regroupement des familles mutualistes de Loire-Atlantique (Bel Air et Désiré Colombe au sein de l’UMLA) et en 2002, dans la droite ligne du nouveau code de la Mutualité, ce sont à nouveau 33 mutuelles qui ont fusionné pour créer la Mutuelle "les Mutuelles de Loire Atlantique". "Ainsi aux côtés des mutuelles nationales et d’entreprise, l’union départementale mutualiste est indispensable pour préserver et garantir les droits des adhérents et parler d’une seule voix sur le département" déclare André Delêtre président de la Mutualité de Loire-Atlantique de 1991 à 2001.

Des sujets d’actualité préoccupants
Mais le militantisme local n’est pas sans oublier le militantisme national.
Pour célébrer les 100 ans de la Mutualité en Loire-Atlantique, Jean-Pierre Davant président de la Mutualité Française est venu à la rencontre des 500 militants présents à l’assemblée générale. "L’heure n’est plus aux rapports d’experts, affirme-t-il, ni aux transferts financiers, mais aux décisions concrètes et immédiates, débouchant sur des changements structurels importants permettant à chaque acteur de prendre ses responsabilités" En écho, les 25 propositions(3) de la Mutualité Française présentées au congrès national de la FNMF en juin dernier.
"L’actualité est préoccupante s’exclame Daniel Gérard président de la Mutualité de Loire-Atlantique. 10,6 milliards d’euros de déficit pour la branche maladie avec une prévision de
14,1 milliards d’euros pour 2004 ! Ce n’est plus tenable. Les mesures(4) présentées par le gouvernement en septembre dernier ne sont pas structurantes. Au mieux, elles peuvent stabiliser les déficits et encore ! Nous avons évalué que ces directives (principalement la hausse du forfait hospitalier, la baisse des remboursements de l’homéopathie, la réduction des prises en charges à 100% et la révision de l’exonération du ticket modérateur à l’hôpital) va induire un transfert de charges d’un milliard d’euros et ce, vers les malades ! ".
"Tout reste à faire. Nous souhaitons que le système de santé soit restructuré afin de réduire les inégalités croissantes ! A ce jour plus de 3 millions de personnes en France -hors dispositif CMU- restent en marge du système de santé car elles ne peuvent pas accéder à un régime complémentaire".

"La réforme de la Sécurité sociale ? Nous la revendiquons. Mais pas à n’importe quel prix !" conclut Daniel Gérard.


Recommander cet article à une connaissance ? (Par un mail pré-formaté)


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Articles de la rubrique par année :
La présentation des articles a évolué au gré des années et des avancées techniques du site.
Des éléments peuvent manquer. Merci de votre compréhension.
D'autres articles sont disponibles en cliquant sur les onglets chiffrés.


Articles de l'année 2019 : Articles de l'année 2017 : Articles de l'année 2016 : Articles de l'année 2015 : Articles de l'année 2014 : Articles de l'année 2007 : Articles de l'année 2006 : Articles de l'année 2005 : Articles de l'année 2004 : Articles de l'année 2003 :